Ah! Les ados!

On dira bien ce qu’on voudra, cette période de transition de l’enfance vers l’âge adulte est loin d’être simple.  Autant pour eux que pour nous, les parents! Dans mes souvenirs, c’était de vraies montagnes russes! Changements dans mon corps, des jours on veut rester bébé et d’autres, on veut être considéré comme un adulte… sans les responsabilités, bien sûr! Maintenant en tant que parent, je dois me replonger souvent dans mes souvenirs et garder en tête que je suis l’adulte responsable afin de bien guider mon ado! Surtout en ce qui concerne la fin des classes et l’été qui arrive!

Ah les vacances! Mon vélo, mon walkman jaune et le parc avec sa belle plage de sable fin! Je me sentais libre, les hormones dans le tapis qui me faisait voir les garçons d’une nouvelle façon et mes parents qui voulaient que je travaille! Je me souviendrai toujours d’avoir fait mon c.v. avec ma mère sur un ordinateur qui était gros comme un four micro-ondes! D’avoir combattu ma nervosité assise à côté d’elle dans l’auto puisqu’elle m’accompagnait pour aller remettre ce fameux bout de papier qui était censé me vendre! D’avoir tremblé en me présentant à mon premier employeur, le propriétaire du casse-croûte Le Tournesol. D’avoir sauté de joie en sortant du restaurant devant ma mère, qui attendait dans la voiture, pour lui annoncer que j’étais engagée!

Quand mon fils de bientôt 12 ans m’a dit : « ben non maman! Je ne veux pas aller au camp de jour, c’est ben trop bébé! » J’avoue que la réponse n’est pas venue facilement! Je m’en suis tiré en répondant : « on va regarder ça avec ton père! » Je me suis sentie prise de court en me demandant comment j’allais travailler avec mon fils à la maison. Et qu’est-ce qu’il allait faire de son été? Il est trop jeune pour travailler!

Pour moi, la période estivale est très importante pour les enfants et les adolescents, tout comme nos vacances l’est pour nous en tant qu’adulte! Plus jeune, je disais à mes enfants que la garderie et l’école, c’était comme le travail de leurs parents, et la comparaison est simple à faire! Une journée à l’école est toute aussi ou sinon plus exigeante et épuisante qu’une journée au bureau! La pression face aux résultats est la même et le stress de production aussi!

C’est en discutant avec son père et en faisant quelques recherches que j’ai découvert quelques pistes de solutions pour mon préadolescent et les vôtres!

J’ai tout d’abord voulu répondre à ma première question : est-il trop jeune, à 12 ans, pour travailler?

 La réponse la plus complète me fut donnée par Dre Nadia dans la vidéo suivante :

visionner la vidéo

Dans mon cas, mon grand avait déjà suivi son cours de gardien averti. Il avait déjà approché les voisins qui semblaient intéressés, il ne fallait qu’attendre que le téléphone sonne pour lui! C’était déjà dans ses cases horaires de faire différentes tâches, comme le gazon et les petits travaux légers.

Puisque chaque adolescent est différent et comme chaque situation familiale l’est aussi, il faut vraiment prendre le temps de réfléchir aux aspects de la maturité de votre enfant.

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai vite découvert que le fait de faire entrer nos enfants en garderie (CPE ou milieux familiaux confondus) et de leur donner un horaire très précis (quoi faire, quand le faire et comment le faire), faisait d’eux des enfants en manquent d’imagination. « ‘Je ne sais pas quoi faire! »’ « ‘C’est plate dehors, y’a rien à faire! »’ « ‘Non, ça ne me tente pas! »’ Ce sont des phrases que j’entends TRÈS régulièrement sous mon toit. Pas vous? Si je ne joue pas au G. O. du Club Med, ils ne savent pas quoi faire de leurs dix doigts!

Sans leur imposer des activités obligatoires qu’ils n’aimeraient pas faire, je me suis mise à leur donner deux choix d’activités, en tenant compte de leurs goûts et de leurs aptitudes, pour leur faire un petit horaire d’été parsemé de journée libre et de jours de vacances en famille!

Les camps de jours et de vacances spécialisés sont une découverte pour moi! Que votre ado soit du type sportif, scientifique ou un grand artiste, vous trouverez de quoi lui faire plaisir ou encore lui faire découvrir une nouvelle passion!

Une des plus belles ressources qui saura vous guider est le site web http://camps.qc.ca/fr/parents-et-enfants/accueil. Vous pouvez même y télécharger le Guide Vacances en camp de l’Association des camps du Québec.

Il y a aussi sur ce site, un jeu-questionnaire à faire par votre enfant pour vous aider à choisir le type de camp qui convient le mieux pour votre enfant. Sans oublier qu’il y a même une section sur les camps familiaux! Si jamais vous aviez envie de vivre l’expérience avec vos enfants pour la première fois ou pour vous rappeler les bons souvenirs de vos étés. C’est à vivre au moins une fois dans sa vie!

J’ai relevé pour vous des sites de camps spécialisés. Que vous ayez un futur Picasso, ou un petit Einstein à la maison, je vous invite à consulter les sites Internet suivants :

  • https://academieculinaire.com/fr/dates-cours-succursale.sn?id=142
  • www.societedecreation.com
  • http://www.campdesdebrouillards.com
  • www.geronimo.qc.ca
  • http://www.nosvoixnosvisages.org/camps_ete.html
  • http://www.mcgill.ca/conservatory/fr/camp
  • http://parc-mille-iles.qc.ca/camp-de-jour-du-parc
  • http://www.pointedubuisson.com/f-mqa-activites.html

Petit truc : j’ai eu plus de succès auprès de mon adolescent quand je lui ai parlé de formation plutôt que de camp de jour ou de vacances 😉

Pour les jeunes à l’extérieur de Montréal et les parents qui ne peuvent pas se déplacer, une belle trouvaille est Le Camp Académie. Autant pour les sportifs que les intellectuels, vous trouverez assurément un angle intéressant pour des journées passionnantes! De la survie en forêt en passant par la géologie, votre adolescent y trouvera son compte!

  • http://www.campacademie.com/Ete/index.php/programmes  Pour les amateurs des camps complets et la nature, plusieurs options s’offrent à vous. Ces camps de vacances sont situés un peu partout au Québec, il suffit de consulter les différents sites web pour trouver le vôtre!
  • http://www.camplacencoeur.qc.ca
  • http://www.campkeno.com/camps/camp-de-vacances/qui-sommes-nous
  • http://www.ptitbonheur.com/Base-Plein-Air_P3671.html

Et pour vos enfants ayant un handicap, vous trouverez plusieurs informations sur le site suivant : http://www.cpalf.com/

En tant que maman, un de mes objectifs est de responsabiliser mon enfant préado. Le faire participer à mes recherches, lui faire voir ma réalité de maman qui veut le meilleur pour lui, ainsi que l’aspect financier et autres. À tout ça, mon grand garçon a compris beaucoup de choses par lui-même. Comme quoi, prêcher par l’exemple sans les grandes leçons de morales peut être bénéfique pour eux… et pour nous!

On dira bien ce qu’on voudra, cette période de transition de l’enfance vers l’âge adulte est loin d’être simple.  Autant pour eux que pour nous, les parents! Dans mes souvenirs, c’était de vraies montagnes russes! Changements dans mon corps, des jours on veut rester bébé et d’autres, on veut être considéré comme un adulte… sans les responsabilités, bien sûr! Maintenant en tant que parent, je dois me replonger souvent dans mes souvenirs et garder en tête que je suis l’adulte responsable afin de bien guider mon ado! Surtout en ce qui concerne la fin des classes et l’été qui arrive!…

Passage en revue

Note de l'utilisateur 4.8 ( 1 votes)

À propos Christine Marcotte

Laisser une réponse

x

Check Also

Motiver son jeune pour l’école

Avec ses beaux jours et sa belle température, mai est le temps de l’année où ...

Le stress scolaire: point de vue d’une ado

Le stress scolaire chez les jeunes   Bonjour à vous collègues étudiants. Vous êtes-vous déjà ...

Les jeunes technos du millénium: en équilibre avec le marché futur.

  « Les millénaux nous intriguent.  Nous sommes en 2017 et les premiers ont commencé à ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines