L’air climatisé de la voiture

Le système d’air conditionné (a/c) de votre voiture est très complexe. Il est similaire à un réfrigérateur, c’est-à-dire qu’il prend l’air chaud de l’extérieur et le passe par un liquide frigorigène (le fréon) pour l’acheminer, une fois refroidi, à intérieur de l’habitacle.

Les pièces maîtresses de ce système sont : le compresseur, le condenseur, l’évaporateur, le réservoir du déshumidificateur et un détendeur. Les pièces sont reliées entre elles par des tubulures et canalisations qui doivent être étanche pour ne pas laisser s’échapper le fréon comme on le dit dans le métier.

Votre air conditionné fait défaut ?

 

Si vous trouvez que le système est moins performant qu’auparavant, il faut faire attention de ne pas sauter trop vite aux conclusions! En effet, si l’on est en période de canicule, c’est certain que l’air conditionné de votre véhicule sera un peu moins performant. Dites-vous que si vous avez chaud, le système a plus chaud que vous (façon de parler).

Il se peut aussi que le filtre à pollen soit bouché. En effet, un filtre à pollen bouché peut rendre l’a/c moins performant. Un des signes que le filtre à pollen est bouché est que de mauvaises odeurs sortent des bouches de ventilation.

Vérification de l’air conditionné par un spécialiste

 

C’est pourquoi je vous recommande de faire vérifier le système d’air conditionné de votre véhicule au moins une fois par année par un spécialiste en la matière. Le but de ce service est de vérifier le système et son étanchéité. Si, par exemple, vous avez un problème avec votre système, le spécialiste pourrait : soit effectuer la réparation ou retirer complètement le gaz frigorigène du système pour ne pas le laisser s’échapper dans l’atmosphère (dans le cas où vous décidiez de ne pas le faire réparer).

Il faut faire attention, car il y a des kits qui se vendent pour rajouter du fréon, mais si vous acheter ces kits c’est parce que vous avec une fuite quelque part! Un service d’air conditionné s’impose donc (toujours se référer au manuel du propriétaire).

Impacte sur la consommation d’essence :

 

Il y a des avantages à posséder un air conditionné dans son véhicule. C’est certain que l’on a moins chaud et que le taux d’humidité est moins élevé, donc nous sommes plus confortables dans un environnement restreint. Cependant, il y a aussi des inconvénients tels qu’une augmentation de la consommation d’essence (environ 5 %) quand l’a/c est en fonction; une perte de puissance au niveau du moteur lorsque vous faites fonctionner votre système ainsi que des coûts supplémentaires pour la vérification annuelle du système et ses éventuelles réparations.

Pour ma part, quand je conduis à une vitesse de 70 km/h et moins, je laisse les fenêtres ouvertes. Au-delà de cette vitesse, j’active l’air conditionné par temps chaud seulement, sinon je laisse la ventilation normale du véhicule.

En résumé, dites-vous que si vous faites fonctionner votre air conditionné, votre véhicule consomme plus d’essence. Donc, en ville allez-y avec modération!

Air conditionné pour voiture ou air climatisé pour voiture ?

Voici le lien d’une capsule intéressante de l’Office québécois de la langue française qui fait le point sur le sujet.

https://www.oqlf.gouv.qc.ca/actualites/capsules_hebdo/climatiser_20060727.html

À propos Éric Duquette

Ayant travaillé pendant plus de 25 ans dans le domaine automobile. M. Duquette a occupé plusieurs postes dans le domaine allant de l’esthétique automobile à directeur adjoint au service.

Laisser une réponse

x

Check Also

Immobilier : trucs pour avoir un discours qui influence

      À l’époque de la Grèce antique, tout homme influent devait maîtriser l’art ...

Motiver son jeune pour l’école

Avec ses beaux jours et sa belle température, mai est le temps de l’année où ...

Jamais trop tard pour investir en immobilier?

      Vous avez 70 ans et vous vous demandez s’il est encore temps ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines