le deuil

Apprivoiser le deuil

La vie est une longue route de successions de commencement et de fins. D’emblée, nous avons le réflexe d’aborder le deuil sous l’angle de la perte d’un être cher, mais en fait, nous vivons tous des deuils à plusieurs niveaux à différentes périodes de notre vie. Que ce soit la fin d’une relation amoureuse, le départ d’un enfant du nid familial, un nouvel emploi, l’achat d’une nouvelle maison et le départ de celle où vous avez créé des souvenirs, tous les deuils sont éprouvants de façons différentes.

À première vue, nous avons tendance à considérer le deuil uniquement comme une suite de souffrances et d’un passage obligé de moments pénibles. Mais il n’en demeure pas moins qu’au final, c’est le début de quelque chose de nouveau. Un commencement dans une zone inconnue, une nouvelle dynamique, des émotions jusqu’alors jamais ressenties, des projets et des objectifs stimulants. Parce qu’à chaque fois que quelque chose se termine, une nouvelle ère débute, même lorsque c’est une vie qui est perdue. C’est un changement dans la séquence de l’équation de notre vie qui influencera la suite des choses.

Poursuivez la réflexion : pensez à ce que vous avez perdu au cours de votre vie. Un proche, une opportunité…Et demandez-vous ce que cette perte a modifié dans votre vie de façon positive. C’est immanquable. Chaque perte nous mène à un gain. Même la perte d’un proche nous amène au minimum la capacité à vivre des émotions que nous n’avions pas encore ressenties ou traitées. Si la mort d’un proche malade peut nous amener une libération, elle nous procure également une meilleure compréhension de la souffrance. Donc encore là, à chaque deuil, il y a un gain positif. Mais pour réussir efficacement à entrevoir une perspective d’émotions positives à travers le processus de deuil, il est primordial de bien vivre chaque étape et de laisser le temps faire son œuvre.
Généralement, les différentes étapes du deuil ou de tout changement marquant dans notre vie se résument comme ceci :

  1.  Le choc et le déni de la réalité
  2.  La colère et la révolte
  3. Adaptation à la nouvelle situation, mode solution
  4.  Réflexion comment on doit faire des changements en soi pour bien d’adapter
  5.  L’Acceptation

Peu importe de quelle façon vous vivez ces étapes, dans l’ordre ou le désordre, respectez votre rythme et surtout assurez-vous d’être bien accompagné. Peu importe le niveau émotionnel de votre deuil, ne restez pas dans l’ombre et parlez-en aussi souvent que vous le pouvez. Et si le dialogue vous semble trop difficile, écrivez. Et rappelez-vous, le deuil, sous l’aspect négatif, est une étape vers un gain positif. À vous de le trouver!

La vie est une longue route de successions de commencement et de fins. D'emblée, nous avons le réflexe d'aborder le deuil sous l'angle de la perte d'un être cher, mais en fait, nous vivons tous des deuils à plusieurs niveaux à différentes périodes de notre vie. Que ce soit la fin d'une relation amoureuse, le départ d'un enfant du nid familial, un nouvel emploi, l'achat d'une nouvelle maison et le départ de celle où vous avez créé des souvenirs, tous les deuils sont éprouvants de façons différentes. À première vue, nous avons tendance à considérer le deuil uniquement comme une suite de souffrances…

Passage en revue

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Laisser une réponse

x

Check Also

Immobilier : trucs pour avoir un discours qui influence

      À l’époque de la Grèce antique, tout homme influent devait maîtriser l’art ...

La médecine alternative provenant du coeur

« C’est au Café « Les Allumé(e)s » à Ste-Thérèse que nous nous sommes donné rendez-vous.  Un endroit ...

Écoutez votre voiture, elle vous parle!

Roulement de roue   Mais qu’est-ce qu’un roulement de roue me direz-vous ? Je ne vous ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines