Bien se nourrir pour mieux réussir à un examen

MANGER ET ÉTUDIER : FAIRE BON MÉNAGE

 

Les examens finaux arrivent à grands pas. Vous avez probablement déjà commencé à aider votre enfant à planifier ses périodes d’étude, à gérer son stress et à profiter d’un maximum d’heures de sommeil. Mais avez-vous pensé à lui parler de ses habitudes alimentaires durant le temps des examens?

On a tendance à oublier l’importance des collations au travers des heures d’étude. En effet, en ces temps de révision, il ne faut pas sous-estimer la fatigue mentale de vos enfants. Étudier, c’est épuisant! Cela se ressent notamment dans l’appétit.

Grand consommateur de sucre, le cerveau a besoin de faire le plein régulièrement. Il ne s’agit pas là de plonger dans un sac de croustilles toutes les deux ou trois heures, mais de permettre au cerveau de faire une pause afin de récupérer son carburant énergétique principal. C’est aussi l’opportunité pour votre enfant de lever les yeux de ses bouquins, de se changer les idées. Voici donc quelques éléments essentiels :

Quoi manger en période d’examen?

Il est important de faire la différence entre s’empiffrer de sucre et avaler la quantité nécessaire au bon fonctionnement du cerveau. On ne veut certainement pas créer l’effet inverse, lequel entraînerait une inattention improductive, surtout chez les enfants atteints de TDAH. Il faut donc préconiser des collations comme des barres tendres, des fruits (faites attention aux pommes parce qu’elles creusent l’appétit plutôt que de combler la faim), des fruits secs comme des amandes, des légumes, des morceaux de fromage tels des « Ficello », des petits craquelins (essayez d’éviter les sortes trop salées afin de ne pas entraîner une forte soif) et des biscuits comme ceux à l’avoine.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’article « Ces aliments qui boostent le cerveau ».

« Comment » manger en période d’examen?

Loin de nous l’idée de vouloir donner des instructions sur les façons de manger de votre enfant, il s’agit en fait de préciser que la collation délimite les périodes d’étude. Manger en étudiant, ce n’est peut-être pas la meilleure solution. Permettez donc à votre enfant qu’il prenne le temps dont il a besoin pour profiter pleinement de sa pause.

Quand manger en période d’examen?

Il est bien évident qu’une collation s’impose avant la période d’étude. De plus, si votre enfant planifie une étude prolongée, soit de réviser le plus possible durant sa journée, une pause minimale de quinze minutes est primordiale aux deux heures. Après celles-ci, la concentration se dissipe progressivement, voire chute drastiquement.

Sur les habitudes alimentaires des enfants québécois, vous pouvez consulter l’étude statistique « Les jeunes Québécois à table : regard sur les repas et collations ».

Pourquoi manger?

Comme nous le mentionnions précédemment, manger est l’occasion de récupérer ou d’accumuler de l’énergie afin de favoriser une certaine concentration durant l’étude. Mais, il y a là aussi un moment privilégié pour partager une discussion qui se ferait plus rare en cette fin d’année chargée. En effet, la collation pourrait devenir un moment d’échange à la fois social, à la fois pédagogique. Ce dernier aspect importe grandement puisqu’en instaurant une routine d’étude, vous transmettez de ce fait à votre enfant non pas un goût prononcé pour l’école en général, mais une saine habitude de vie à suivre pour entamer des révisions efficaces, lesquelles lui seront utiles même à l’université.

En ce qui concerne le plaisir de manger des enfants et des adolescents, vous pouvez consulter l’ouvrage d’Anne Dupuy Plaisirs alimentaires. Socialisation des enfants et des adolescents.

MANGER ET ÉTUDIER : FAIRE BON MÉNAGE   Les examens finaux arrivent à grands pas. Vous avez probablement déjà commencé à aider votre enfant à planifier ses périodes d’étude, à gérer son stress et à profiter d’un maximum d’heures de sommeil. Mais avez-vous pensé à lui parler de ses habitudes alimentaires durant le temps des examens? On a tendance à oublier l’importance des collations au travers des heures d’étude. En effet, en ces temps de révision, il ne faut pas sous-estimer la fatigue mentale de vos enfants. Étudier, c’est épuisant! Cela se ressent notamment dans l’appétit. Grand consommateur de sucre, le…

Passage en revue

Note de l'utilisateur 4.85 ( 1 votes)

À propos Roxane Maiorana

Roxane Maiorana poursuit ses études en littérature. Elle entame sa deuxième année de maîtrise. De plus, elle est tutrice chez Succès Scolaire. Elle offre aux enfants un service d'aide aux devoirs, de révision et de rattrapage. Elle fait aussi de la révision/correction de textes à ses heures.

Laisser une réponse

x

Check Also

La médecine alternative provenant du coeur

« C’est au Café « Les Allumé(e)s » à Ste-Thérèse que nous nous sommes donné rendez-vous.  Un endroit ...

Motiver son jeune pour l’école

Avec ses beaux jours et sa belle température, mai est le temps de l’année où ...

Le stress scolaire: point de vue d’une ado

Le stress scolaire chez les jeunes   Bonjour à vous collègues étudiants. Vous êtes-vous déjà ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines