C’est le temps des perséides

Faites un vœu!

Août est le mois idéal pour apercevoir des « étoiles filantes » dans le ciel. En effet, chaque année, la Terre coupe l’orbite de la comète Swift-Tuttle entre la mi-juillet et la mi-août nous permettant ainsi d’observer une magnifique pluie de météores.

La comète Swift-Tuttle :

Les comètes sont des astres composés d’un noyau de glace et de roche qui gravitent autour d’une étoile (ici le soleil) dans une orbite de forme elliptique. Lorsqu’une comète passe tout près du soleil, son noyau s’échauffe en éjectant des gaz et des poussières dans la direction opposée de la comète. On parle alors de la chevelure et la queue de la comète pouvant s’étendre sur plusieurs dizaines de millions de kilomètres.

 La comète Swift-Tuttle passe près de la Terre une fois tous les 130 ans environ. Son dernier passage remonte en 1992 (il y a 22 ans). Ce qui fait que le nuage de poussière qu’elle a laissé derrière elle est assez récent.

Les étoiles filantes,

Le système solaire est rempli de nuages de poussière. La Terre en traverse régulièrement au cours de son voyage autour du soleil. Ce qui fait que nous avons une toile de fond d’environ 10 étoiles filantes à l’heure en tout temps.

Cependant, il y a des régions dans l’espace qui comportent des nuages de poussière de plus grande densité. C’est le cas des essaims de poussières laissés par le passage répété d’une comète près du soleil. Certains de ces essaims de poussières croisent l’orbite de la Terre, et notre planète y replonge une fois par année autour des mêmes dates. Les grains de poussière se consument lorsqu’ils entrent à très grande vitesse dans la haute atmosphère terrestre. Leur combustion, visible à l’œil nu nous donne ce qu’on appelle les étoiles filantes.

Pourquoi parle-t-on de perséides?

Le nom des pluies d’étoiles filantes vient de la région du ciel d’où semblent provenir les météores. On utilise généralement le nom de la constellation d’où la pluie d’étoiles filantes semble émaner. À cause d’un effet de perspective, les poussières que rencontre la Terre dans son mouvement autour du Soleil semblent émerger d’un même point de fuite. Les Perséides, qu’on observe en août, portent ce nom parce qu’elles semblent provenir de la constellation de Persée.

La découverte officielle de l’essaim de Perséides est attribuée à A. Quetelet, fondateur de l’Observatoire royal de Belgique. L’essaim des Perséides n’est pas le plus spectaculaire, mais il est le plus célèbre puisqu’il est observable dans des conditions plus confortables que nous offre l’été.

D’autres pluies d’étoiles filantes

Les Orionides (constellation d’Orion) : sont observables en octobre avec un pic vers le 21. Elles proviennent de l’essaim laissé par la comète de Halley qui passe une fois tous les 75 ans. Son dernier passage en 1986 nous permet d’observer jusqu’à environ 60 étoiles filantes à l’heure.

Les Léonides (constellation du Lion) : observables en novembre avec un pic autour du 18, elles donnent parfois lieu à de véritables « orages », brefs, mais très intenses. Elles proviennent de l’essaim laissé par la comète Tempel-Tuttle qui passe une fois tous les 33 ans. Son dernier passage remonte en 1999.

Les Géménides (constellation des Gémeaux) : elles sont observables en décembre avec un pic se situant entre le 12 et le 14. On dit que les Géménides  sont aussi intenses et « fiables » que les Perséides. En effet, elles offrent jusqu’à 160 étoiles filantes à l’heure. Cet essaim proviendrait de Phaéton 3200, une comète éteinte.

Comment observer les Perséides :

  • Choisissez une nuit que le ciel sera dégagé, sans lune et sans nuages.
  • Éloignez-vous des villes et de la pollution lumineuse. Préférablement en hauteur (sur un mont ou sur une montagne).
  • Si vous êtes capables de voir la constellation de la « Petite Ourse », en forme de chaudron, vous pourrez voir les étoiles filantes.

*Pour trouver la PETITE OURSE :

  1. Repérez la Grande Ourse (gros chaudron) vers le nord-ouest.
  2. Remontez vers le haut du ciel (vers le nord) d’une distance équivalant à 5 fois la distance entre les 2 étoiles de l’avant du chaudron: vous aurez alors l’étoile Polaire.
  3. Cette étoile représente la queue du petit chaudron qui lui s’étend vers le haut du ciel positionné à l’inverse du gros chaudron.

Commencez votre observation après minuit, car à ce moment-là Terre rencontrera de face tout ce qui parcourt l’espace. Les étoiles filantes y seront plus nombreuses qu’en début de nuit.

La constellation de Persée se situant au nord-est, balayez le ciel à l’œil nu et préparez vos vœux!

Bonne observation!

Endroits d’où observer les étoiles filantes :

  • Astroab du parc national du Mont Mégantic
  • L’observatoire du CÉGEP de Trois-Rivières à Champlain
  • L’observatoire du mont Cosmo à Saint-Elzéar

________________________________

Sources : www.maxisciences.com

Faites un vœu! Août est le mois idéal pour apercevoir des « étoiles filantes » dans le ciel. En effet, chaque année, la Terre coupe l’orbite de la comète Swift-Tuttle entre la mi-juillet et la mi-août nous permettant ainsi d’observer une magnifique pluie de météores. La comète Swift-Tuttle : Les comètes sont des astres composés d’un noyau de glace et de roche qui gravitent autour d’une étoile (ici le soleil) dans une orbite de forme elliptique. Lorsqu’une comète passe tout près du soleil, son noyau s’échauffe en éjectant des gaz et des poussières dans la direction opposée de la comète. On parle alors…

Passage en revue

Note de l'utilisateur 3.7 ( 1 votes)

Laisser une réponse

x

Check Also

Motiver son jeune pour l’école

Avec ses beaux jours et sa belle température, mai est le temps de l’année où ...

On change l’heure !

Changement de l’heure au Canada et aux États-Unis   Depuis 2007, le changement de l’heure ...

L’importance de la phase d’observation en coaching familial

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de lire à propos d’une méthode d’intervention en ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines