Éducation positive : les communications

 

Dans une démarche d’éducation positive, les communications représentent près de 90 % des solutions. Malheureusement, il n’y a pas de recettes parfaites applicables à tous. Le choix d’une intervention dépend de plusieurs facteurs notamment la personnalité de l’enfant et le contexte de la situation.

Depuis quelques années déjà, l’éducation positive prend de plus en plus d’ampleur et les techniques éducatives non punitives sont de plus en plus utilisées. L’avantage premier d’utiliser des techniques non punitives est qu’elles valorisent l’enfant et n’affectent pas son estime de soi.

Les techniques éducatives non punitives en coaching familial

En coaching familial, je privilégie bien sûr l’utilisation des techniques éducatives non punitives dans une démarche d’éducation positive.

On peut presque dire que le nombre de techniques éducatives non punitives est illimité en ce sens qu’il suffit d’ajuster la technique de base à une situation donnée pour en créer une nouvelle (ou une nouvelle variante). De plus, il arrive qu’un jumelage de techniques soit de mise pour intervenir.

Évidemment, tout ceci vous viendra plus facilement avec la répétition. Je recommande toujours à mes clients de pratiquer les techniques et de ne pas hésiter à les modifier afin qu’ils réussissent à trouver leur propre style d’intervention. Une fois son propre style d’intervention trouvé, le choix des interventions à faire et les techniques à utiliser se feront de manière inconsciente.

Voyons aujourd’hui quelques techniques communicationnelles non punitives qui cadrent bien dans une démarche d’éducation positive.

1- Émettre un message clair :

 Ce n’est pas parce que vous dites quelque chose que l’on vous écoute! Afin de vous assurer que votre message sera bien compris, voici certains points à faire attention.

  • Se rapprocher de votre enfant
  • Obtenir et maintenir le regard de votre enfant
  • Utiliser un vocabulaire et niveau de langage adapté à son âge.
  • Parler avec des mots justes. Par exemple, vous êtes attablé lors d’un repas et vous souhaitez que l’on vous passe la salière. Ne dites pas «passe-moi ça» (en pointant la salière) à une personne qui ne vous regarde pas. Assurez-vous que votre message soit clair en utilisant des mots justes en nommant la personne et en lui demandant de vous donner la salière.
  • Ayez un débit adapté
  • Ayez un volume adapté
  • TOUJOURS valider la compréhension de votre enfant de vos demandes ou de vos consignes par une question simple. Ex. : Donc, qu’est-ce que je viens de dire ? – Parfait, dis-moi ce que tu dois faire ?

Avantages :

  • Cela permet de valider la compréhension et l’interprétation de l’enfant par rapport au message qui est donné
  • Évite de se faire dire : « oui, oui »
  • Évite frustrations et malentendus.

L’enfant va apprendre à écouter le message de l’autre et apprendra à poser des questions si ce qu’il entend n’est pas clair.

Dans quelles situations :

Dans le cas où vous lui devez lui donner des explications et des consignes. Lui faire des demandes ou, quand le message à passer est important.

2- Faire des demandes claires, nettes et précises :

Parties du message clair Pistes aidantes Exemples de formulation
Ce qui ne va pas

Claire

Qu’est-ce que l’enfant a dit ou fait qui vous déplaît ? Quand tu pars sans m’avertir…
Pourquoi ça ne va pas

Net

Décrire les conséquences sur vous, sur les autres.

Décrire vos sentiments face à ce comportement.

Je m’inquiète pour toi, car je ne sais pas où tu es ou, si tu vas bien.
Ce que l’on désire à la place

Précis

Que voulez-vous que l’enfant fasse à l’avenir ? Avertis-moi avant de partir. Si je ne suis pas disponible, écris-moi un message ou texte-moi.

Avantages :

  • Permets d’être clair
  • Favorise l’action de l’autre en notre faveur
  • Permets de garder notre calme.

Dans quelles situations :

  • Chaque fois que l’on désire quelque chose de particulier. Rangement des bottes, ménage
  • de la chambre, etc.
  • Chaque fois que la demande initiale n’est pas respectée. Ex. : crie moins fort.

L’enfant va apprendre le respect de l’autre en constatant que ses faits, ses gestes ou ses choix ont des conséquences sur les autres et peuvent être négatifs.

3- Répéter et annoncer d’avance ce qui vient en utilisant des repères concrets :

 

Temps restant Énoncé erroné Remplacer par
10 minutes Dans 10 minutes tu prendras ton bain. Dès que je termine de ranger la table, tu prendras ton bain.
5 minutes Il te reste 5 minutes. Je fais couler l’eau du bain pendant que tu te déshabilles et je viens te chercher quand le bain sera prêt.
Le temps est arrivé Ok vient prendre ton bain. Viens choisir tes jouets, le bain est prêt!

Avantages :

  • Rendre concrète une notion abstraite
  • Facilite l’organisation du temps

Dans quelles situations :

  • Chaque fois que le temps est compté

Graduellement avec les années la notion du temps deviendra de plus en plus concrète. Soyez patients, car cela arrivera vers l’âge de 10-12 ans!

4- Les non-choix ou choix truqués :

 

Demander : « tu préfères manger tes carottes crues ou cuites ? » Et non : « Est-ce que tu veux des carottes ?

Avantanges :

  • Facilite le choix qui sera plus rapide
  • Évite la négociation et l’argumentation

Dans quelles situations :

  • Quand le temps compte
  • Quand vous souhaitez imposer quelque chose

L’enfant apprend que nous n’avons pas toujours tous les choix dans la vie. Il existe des contraintes et il apprendra à mieux gérer ses frustrations face aux situations contraignantes.

5- Le modelage :

 

Faire remarquer à l’enfant quand une personne de son entourage se comporte tel que nous souhaitons qu’il le fasse. Ça peut aussi être un personnage fictif comme Tintin par exemple.

Avantages :

  • Offre un exemple concret
  • Permets de réaliser que le comportement demandé n’est pas exceptionnel, car d’autres personnes le font.

Dans quelles situations :

Au souper, lors de l’habillement, lors de l’enseignement de la politesse, etc.

L’enfant réalisera que ce qu’on lui demande n’est pas exceptionnel. Il apprendra à se conformer aux règles en vigueur dans la famille ou la société.

6- Le dialogue ouvert

 

Développez un lien avec votre enfant qui vous permettra de lui offrir une présence conciliante et efficace pour lui transmettre le respect des règles et du cadre familial.

  • Posez de vraies questions (pas celles dont vous connaissez déjà les réponses)
  • Intéressez-vous réellement à ce que font vos enfants
  • Apprenez à reconnaître ce qui est important pour eux.

Avantages :

  • Mieux comprendre et répondre aux besoins de votre enfant qui ne sont pas nécessairement identiques à ceux que vous aviez à leur âge.
  • Permets de réaliser que vos attentes de parents ne sont pas forcément compatibles avec ceux de votre enfant.
  • Implique votre enfant dans la recherche de solutions.

Dans quelles situations :

Lorsque le comportement de votre enfant vous exaspère, vous surprend ou vous déçoit.

Les techniques non punitives sont presque illimitées, elles valorisent l’enfant et n’affectent pas son estime de soi. Nous avons abordé certaines techniques communicationnelles qui s’inscrivent bien dans une démarche de coaching ou d’éducation familiale orientés positivement. Je vous suggère d’intégrer ces techniques une à la fois, afin de les assimiler plus facilement ou bien de faire appel à un coach familial qui vous aidera par son approche systémique.

À propos Caroline Séguin

En plus d'avoir fondé A+ Coaching au printemps 2011, Caroline signe des chroniques mensuelles pour les trousses éducatives des Entreprises Tuladi INC.. Certains de ses textes ont également été publiés par le magazine Bébé. Il lui arrive également d’être consulté à titre d’expert par les magazines Yoppa! et Enfants Québec. Enfin, Caroline est à la tête de la création du magazine Vie Familiale qui a vu le jour en avril 2014.

Laisser une réponse

x

Check Also

Immobilier : trucs pour avoir un discours qui influence

      À l’époque de la Grèce antique, tout homme influent devait maîtriser l’art ...

Écoutez votre voiture, elle vous parle!

Roulement de roue   Mais qu’est-ce qu’un roulement de roue me direz-vous ? Je ne vous ...

Le stress scolaire: point de vue d’une ado

Le stress scolaire chez les jeunes   Bonjour à vous collègues étudiants. Vous êtes-vous déjà ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines