Kiki Kumi, l’art de manier le denim!

Logo Kimi

Selon l’astronomie chinoise, le Nouvel An marquera l’année de la chèvre, symbole de la créativité, de l’imagination et de l’artisanat. Ces caractéristiques vont de pair avec le projet d’Ariane Brunet-Juteau, créatrice de pièces uniques en denim upcyclé[1] et cuir, qui vient tout juste de lancer sa superbe collection d’accessoires Kiki Kumi !

Ariane Brunet-JuteauAriane n’a pu nier son affection pour la Chine après m’avoir partagé les nombreux voyages exploratoires qu’elle y a faits. D’abord, suite à l’obtention de son diplôme en design de mode au Cégep Marie-Victorin, Ariane décide d’aller s’inspirer des costumes traditionnels des 55 minorités visibles vivant sur le territoire. Suite à cette première insertion, elle décide d’apprendre le chinois et retourne en Chine pour y perfectionner ses acquis. Elle y déniche d’ailleurs un poste de designer pour la marque Vero Mode où elle apprend tous les rouages du métier pendant près de 3 ans.

Son expérience au sein de cette entreprise internationale lui fait voir les bons et moins bons côtés de l’industrie, ce qui la pousse à choisir une autre avenue à son retour à Montréal. Elle fonde ainsi sa propre marque qui reflète davantage sa personnalité et ses valeurs environnementales. Cela dit, son amour pour le denim ne prend forme qu’après avoir travaillé pour une entreprise fabriquant le jean pendant quelques mois. Il semblerait que le denim détient une propriété extraordinaire… la matière est plus jolie lorsqu’elle vieillit ! Voici quelques faits qui m’ont bouleversé lorsqu’Ariane m’a affirmé que d’après ses recherches, il y aurait 2.3 milliards de mètres de denim produit annuellement dans le monde. Près de 73 paires de jeans sont vendues à la seconde et la durée de vie moyenne d’un jean est d’environ 4 ans. Le comble de tout, il nécessite cinq mille litres d’eau pour produire une simple paire de jeans. Heureusement, Ariane collecte vos vieilles paires de jeans et vos pièces de cuir. Voici une belle façon de donner une deuxième vie à vos vêtements !

Depuis janvier 2014, Ariane s’amuse à développer sa ligne d’accessoires et elle se différencie par la qualité et le design très moderne de ses produits. On ne pourrait jamais présumer qu’elle utilise de la matière qui a eu une vie antérieure ! D’ailleurs, si vous ne savez plus quoi faire avec vos vêtements, Ariane leur trouvera une nouvelle utilité. Personnellement, ma pièce préférée est sans contredit sa paire de mitaines qui arrive aux coudes. MitainesJe trouve qu’elles peuvent se porter de différentes façons tout en gardant mes doigts et avant-bras à la chaleur. Avec l’hiver bien installé, c’est un accessoire indispensable ! J’ai été impressionnée par la finition impeccable de ses créations. Elle a pensé à tout ! Même au bijou de finition qui représente son logo… histoire que toutes ses clientes se rappellent que ses accessoires sont de réels trésors !

Et si vous êtes plutôt fervente des accessoires pour les cheveux, Kiki Kumi s’inspire des années 50-60 pour vous en offrir une variété. Voici quelques façons de les porter, mais vous pouvez aussi créer un look bien à vous. Sachez qu’il est également possible pour Ariane de créer une pièce de votre choix à partir d’un jean qui vous est cher ? En d’autres mots, elle fait du sur-mesure pour vos accessoires.

tunique3  tunique2  Tunique1

Depuis le retour d’Ariane en terre québécoise, cette dernière est étonnée d’être témoin de la collaboration et l’entraide des fabricants. « Ce n’est pas toujours simple de tailler des pièces dans des vêtements différents et cela nous demande de nous adapter constamment ! Ce qui me motive est de voir à quel point les gens sont fascinés par le processus de transformation. » Elle entrevoit son avenir avec un positivisme exemplaire et elle a mille et une idées dans la tête pour créer d’autres pièces ! Cette citoyenne du monde souhaite étendre ses activités dans le reste du Canada ainsi qu’en Chine. Elle ne voudrait certainement pas perdre son chinois ! Effectivement, la classe moyenne est en pleine émergence et les Chinois sont à la recherche de pièces distinctives afin d’afficher leur statut social. Pourquoi donc ne pas faire une pierre deux coups en achetant un produit de qualité supérieure et upcyclée ?

Du côté vestimentaire, Ariane adore faire des trouvailles dans les établissements de seconde main. Le vintage et la fusion des styles sont ses deux éléments clefs qui représentent bien son style éclectique. Elle ose les imprimés et le mélange des couleurs. Cependant, elle affectionne plusieurs designers d’ici : UNTLLD  pour ledge, le côté garçonne et méchante fille. Leinad Beaudet  pour l’intemporalité des coupes, la ligne Héricher  pour ses robes en jersey passe-partout qui conjugue le chic et le confort. Du côté denim, les jeans Second Yoga jeans pour la fierté de porter un jean fabriqué en Beauce. Pour ses trouvailles vintage, Perle Take Out pour l’ivresse que crée la découverte de précieux trésors.

En somme, ce n’est pas peu dire qu’Ariane a un grand avenir devant elle ! Tel que Peter Drucker l’a si bien écris : « La meilleure façon de prédire l’avenir est de le créer ! » J’ai le flair qu’elle nous réserve d’ailleurs de belles surprises ! Pour suivre ses aventures et événements, je vous invite à aimer sa page Facebook et visitez la boutique en ligne portic.ca où vous aurez le plaisir de découvrir et d’acheter des pièces de sa collection.

Flair

[1] L’upcyclage est une version haut de gamme du recyclage, un hommage à la matière. Il fait appel à une démarche artistique, redonne de la valeur à des objets usés en les transformant en pièce exclusive et unique.

Selon l’astronomie chinoise, le Nouvel An marquera l’année de la chèvre, symbole de la créativité, de l’imagination et de l’artisanat. Ces caractéristiques vont de pair avec le projet d’Ariane Brunet-Juteau, créatrice de pièces uniques en denim upcyclé[1] et cuir, qui vient tout juste de lancer sa superbe collection d’accessoires Kiki Kumi ! Ariane n’a pu nier son affection pour la Chine après m’avoir partagé les nombreux voyages exploratoires qu’elle y a faits. D’abord, suite à l’obtention de son diplôme en design de mode au Cégep Marie-Victorin, Ariane décide d’aller s’inspirer des costumes traditionnels des 55 minorités visibles vivant sur le territoire.…

Passage en revue

Note de l'utilisateur 4.1 ( 2 votes)

Laisser une réponse

x

Check Also

L’importance de la phase d’observation en coaching familial

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de lire à propos d’une méthode d’intervention en ...

Pouvons-nous faire confiance à un conseiller financier?

Avez-vous remarqué, lors de nos études secondaires, qu’il nous manquait nécessairement un bloc important dans ...

Les 3 types de coaching familial

Le coaching familial permet d’obtenir l’aide d’un professionnel qui vous propose des solutions, des trucs ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines