Les vers blancs ravageurs de pelouse!

Le printemps est enfin bien installé. La température clémente des dernières semaines nous a permis de travailler sur le terrain. Si vous êtes propriétaire, vous avez sûrement entendu parler du phénomène des vers blancs.

On parle de vers blancs, mais ce sont en fait des larves de coléoptères. Au Québec, nous retrouvons principalement trois espèces de coléoptères : les hannetons (européen et commun) et les scarabées japonais.

image d'un hanneton commun

Hanneton commun

Pour les larves de hanneton (les vers blancs), votre pelouse est l’équivalent d’un immense buffet à volonté. En effet, les larves se nourrissent des racines de nombreuses plantes et légumes (les carottes et pommes de terre par exemple), mais ils préfèrent principalement les racines fibreuses des gazons causant ainsi des dommages à la pelouse. Mieux comprendre ce que sont les vers blancs vous permettra d’éviter une éventuelle infestation.

Le cycle de vie des larves de hanneton

scarabée japonais

scarabée japonais

 

Les hannetons et les scarabées s’accouplent vers la fin juin et le début juillet. La femelle plonge alors en terre afin d’y déposer ses œufs. Les larves resteront enfouies sous la terre jusqu’à leur métamorphose en hanneton ou scarabée au printemps suivant. Par contre, les larves du hanneton commun ont besoin de trois ans pour passer au travers des différentes phases de leur développement jusqu’à maturité.

Durant les périodes chaudes de l’été, les larves s’enfoncent plus profondément dans la terre afin de demeurer au frais. À l’automne, elles remontent à la surface, au moment où les pelouses sont gorgées d’eau, et recommencent à se nourrir des racines.

Les vers blancs sont parmi les insectes les plus nuisibles à l’agriculture et à l’aménagement paysagé. Leur développement est constitué d’une succession de phases (œuf -larve-nymphe et adulte). Il y a donc certaines périodes de l’année où les vers blancs sont plus néfastes. C’est pourquoi aussi les spécialistes parlent d’infestation de vers blancs une fois tous les 3 ans!

Année 1 Année 2 Année 3
Hanneton commun août et septembre avril à septembre avril et mai
Hanneton Européen mars et avril Sept. à nov.
Scarabée Japonais avril à juin septembre et octobre

Les signes visibles d’une infestation de vers blancs

 

Bien que les vers blancs se cachent sous terre, il y a tout de même quelques signes visibles pouvant vous indiquer la possible présence de vers blancs sous votre pelouse.

  • Des rongeurs tels que des moufettes ou des ratons laveurs ont labouré votre terrain à la recherche de vers blancs dont ils raffolent!
  • Vous avez des zones de pelouse flétries, desséchées, molles et spongieuses. Le gazon se défait facilement à ces endroits.
  • Des bandes d’étourneaux sansonnets ou de carouges viennent se nourrir sur votre pelouse.
  • Si vous constatez l’un des signes suivants sur votre pelouse, nous vous suggérons de creuser le sol. La présence de huit à dix vers blancs par pied carré suggère une possible infestation.

Comment gérer une infestation?

Selon Mme Micheline Lévesque M. SC., biologiste, agronome, expert-conseil et présidente de la firme Solutions Alternatives Environnement, il est trop tard pour s’attaquer aux vers blancs au printemps, car ceux-ci sont presque qu’arrivés au stade adulte donc, ils sont plus gros et plus résistants.

Il est toutefois possible de se procurer insecticide naturel contenant des nématodes (organismes microscopiques qui tuent les vers blancs) et d’en faire l’application vers la mi-août ou le début septembre, soit quelques semaines après la ponte des œufs.

Si vous décidez d’utiliser un pesticide pour régler votre problème d’infestation, Santé Canada vous suggère de consulter son site web à la section Utilisation sécuritaire des pesticides pour obtenir de plus amples renseignements sur l’emploi de produits antiparasitaires en toute sécurité.

La prévention des vers blancs: la clef du succès.

 

Une pelouse en santé et bien entretenue qui pousse vigoureusement tolère mieux les vers blancs. Voici un ensemble d’actions qui vous permettront de prévenir une possible infestation de vers blancs chez vous :

  • Enlevez le surplus de chaume et aérez les endroits où le sol est compacte à l’aide d’un aérateur à gazon afin d’obtenir un drainage adéquat.
  • Stimulez le développement des racines en n’arrosant qu’une fois par semaine pendant environ une heure ou jusqu’à ce que le niveau d’eau est atteint au moins 2 cm (1 pouce) dans un récipient placé sur la pelouse.
  • Les hannetons pondent leurs œufs dans des pelouses. Il suffit de tondre à une hauteur de 6 à 8 cm (2,5 à 3 pouces) pour rendre la tâche plus difficile aux hannetons femelles.
  • Lorsque vous tondez le gazon, laissez l’herbe au sol pour accroître l’activité biologique et enrichir le sol.
  • En juillet, lors de la période de la ponte des œufs, réduisez au minimum l’éclairage extérieur de votre maison pour éviter d’attirer les hannetons femelles qui sont à la recherche d’un endroit où pondre.
  • Installez une toile agrotextile de la mi-juin à la mi-juillet (printemps hâtif) ou de la fin juin jusqu’à la fin juillet (printemps tardif) afin d’empêcher les hannetons et les scarabées femelles d’atteindre votre pelouse. La toile agrotextile laisse passer la lumière et la pluie.
  • Tôt le matin, prenez l’habitude de ramasser les hannetons et de les tuer en les plongeant dans de l’eau savonneuse ou de les aspirer à l’aide d’un aspirateur muni d’un sac.
  • Installez des cabanes à oiseaux pour attirer les prédateurs naturels des vers blancs tels que les étourneaux sansonnets ou les carouges.
  • Certains insectes comme les fourmis, les guêpes ou certaines mouches s’attaquent aux œufs des hannetons.
  • Enfin, embellissez votre extérieur par des plantes compagnes comme le pied d’alouette et le géranium qui sont toxique pour les vers blancs.

 

Sources :

Site web Canadien en santé

Livre « les vers blancs » écrit par Mme Micheline Lévesque M.Sc. agronome-expert-conseil de la firme Solutions Alternatives Environnement SAE inc.

 

Le printemps est enfin bien installé. La température clémente des dernières semaines nous a permis de travailler sur le terrain. Si vous êtes propriétaire, vous avez sûrement entendu parler du phénomène des vers blancs. On parle de vers blancs, mais ce sont en fait des larves de coléoptères. Au Québec, nous retrouvons principalement trois espèces de coléoptères : les hannetons (européen et commun) et les scarabées japonais. Pour les larves de hanneton (les vers blancs), votre pelouse est l’équivalent d’un immense buffet à volonté. En effet, les larves se nourrissent des racines de nombreuses plantes et…

Passage en revue

Note de l'utilisateur 4.45 ( 1 votes)

Laisser une réponse

x

Check Also

Écoutez votre voiture, elle vous parle!

Roulement de roue   Mais qu’est-ce qu’un roulement de roue me direz-vous ? Je ne vous ...

Motiver son jeune pour l’école

Avec ses beaux jours et sa belle température, mai est le temps de l’année où ...

Jamais trop tard pour investir en immobilier?

      Vous avez 70 ans et vous vous demandez s’il est encore temps ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines