Le coaching familial intergénérationnel, illustré par un enfant tenant la main d'un adulte

Le coaching familial intergénérationnel

« Dans mon temps… »

Combien de fois, petits, avons-nous entendu ce genre de phrase? Maintenant que je suis mère, il m’arrive de succomber et de commencer, à mon tour, des phrases par ces mots. C’est là l’indice qu’au moins une génération me sépare de mon interlocuteur.

Dans la société, il est difficile de tracer une ligne exacte entre les générations. Selon le Larousse, une génération se définit par un ensemble de personnes ayant le même âge à une même époque. Puisque des enfants naissent tous les jours, il est difficile de déterminer précisément le début et la fin d’une génération. Les sociologues s’entendent sur la qualification des générations suivantes :

LES BÂTISSEURS (1920-1945). La grande Dépression et la Deuxième Guerre mondiale ont produit une génération qui croyait aux vertus du travail et de l’épargne.

LES BÉBÉS-BOUMEURS (1946-1964). Nés durant une période de prospérité, ils revendiquent haut et fort le progrès social.

LA GÉNÉRATION X (1965-1979). Cynique face à l’autorité, ouverte aux spiritualités nouvelles, elle vit dans l’insécurité financière.

LA GÉNÉRATION Y (1980-1994). Sa versatilité lui a valu le surnom « moi, maintenant ».

LA GÉNÉRATION Z (1995-2009). Technophile, sûre d’elle, inventive et productive, elle est le fruit de parents plus âgés et de la crise économique. »

Dans le contexte familial, il est beaucoup plus facile de différencier une génération de sa précédente. Les enfants ne sont, de toute évidence, pas du même âge que les parents. Il n’y a pas de doute là-dessus!

Il faut comprendre qu’une génération constitue, en quelque sorte, une mini société ayant ces valeurs et ses règles qui lui sont propres. Par exemple, de nos jours voir un jeune enfant vouvoyer ses parents nous paraitrait bizarre. Cependant, dans les années 30-40 ou 50, il était tout à fait normal de le faire!

Le coaching familial intergénérationnel

Le coaching intergénérationnel a pour but de favoriser l’harmonie et la cohabitation des générations au sein de la famille. Le rôle du coach familial est de permettre aux parents et aux enfants de se rejoindre sur un terrain neutre tout en préservant leur identité propre.

Le fossé des générations est une analogie socialement acceptée pour parler de la différence entre les valeurs, les règles et les modes de pensées propres à chacune des générations. Nous pourrions tout aussi bien parler de « fossés interculturels ».

La société évolue dans le temps, il en va de même pour nos relations avec autrui. Les modes changent et évoluent, tout comme les méthodes éducatives.

Dans le cadre d’un coaching intergénérationnel, le coach familial peut, par exemple, vous venir en aide lorsque surviennent des crises ou des conflits à la suite du besoin d’indépendance et d’affirmation de soi des adolescents. Il peut également vous aider à gérer la nouvelle relation interpersonnelle et le changement des rôles qui s’installent si vous devez prendre soin d’un parent plus âgé en manque d’autonomie. Devenir, du jour au lendemain, « le parent de votre parent » peut occasionner certaines difficultés d’adaptation. Concrètement, le coach sera là pour vous appuyer dans le processus de changement que votre famille doit vivre. Il sera là pour :

Le rôle du coach familial

  • Vous informer au sujet des différentes problématiques que vous vivez, afin de vous aider à comprendre ce qui se passe. Vous obtiendrez le point de vue objectif d’un professionnel qui est non émotivement impliqué dans la situation.
  • Vous conseiller sur les différentes techniques ou façons d’intervenir selon le contexte et les divers facteurs reliés à la problématique que vous vivez.
  • Vous superviser avant même que les faux plis s’installent ou pour défaire ceux qui se sont déjà installés lors de l’exécution des techniques ou méthodes d’intervention. Pour vous superviser dans la mise en application des outils d’intervention qu’il vous apprendra afin de vous permettre de les pratiquer et de vous aider à effectuer des choix adéquats d’intervention à faire auprès de votre famille, car les acquis du coaching devront continuer d’exister même après le départ du coach!
  • Vous écouter et vous permettre de ventiler par rapport aux frustrations ou aux périodes de découragements que vous pourriez éprouver face aux réactions ou aux changements de comportement des membres de votre famille.
  • Vous rassurer sur vos capacités parentales, sur le fait que vous avez toutes les habiletés nécessaires et que vous êtes sur la bonne voie.

Le but ultime du coach familial est de vous responsabiliser et de vous rendre autonome.

 

__________________________________

Source : Sélection du Reader’s Digest — janvier2011 pour la qualification des générations.

 

« Dans mon temps… » Combien de fois, petits, avons-nous entendu ce genre de phrase? Maintenant que je suis mère, il m’arrive de succomber et de commencer, à mon tour, des phrases par ces mots. C’est là l’indice qu’au moins une génération me sépare de mon interlocuteur. Dans la société, il est difficile de tracer une ligne exacte entre les générations. Selon le Larousse, une génération se définit par un ensemble de personnes ayant le même âge à une même époque. Puisque des enfants naissent tous les jours, il est difficile de déterminer précisément le début et la fin d’une génération. Les…

Passage en revue

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

À propos Caroline Séguin

En plus d'avoir fondé A+ Coaching au printemps 2011, Caroline signe des chroniques mensuelles pour les trousses éducatives des Entreprises Tuladi INC.. Certains de ses textes ont également été publiés par le magazine Bébé. Il lui arrive également d’être consulté à titre d’expert par les magazines Yoppa! et Enfants Québec. Enfin, Caroline est à la tête de la création du magazine Vie Familiale qui a vu le jour en avril 2014.

2 plusieurs commentaires

  1. Smeguenni@yahoo.com'

    Bonjour, je voudrais savoir comment faire face aux insultes insupportables de mon ados de 15 ans. Pour l instant, je le fâche et j annule ce que j’ai prévu d’acheter..en même temps, il me traite de monteuse. ..sachant que quand il rentre du collège, il vient me faire la bise, mais ça je pense que c’est un automatisme. Merci de me répondre

Laisser une réponse

x

Check Also

Immobilier : trucs pour avoir un discours qui influence

      À l’époque de la Grèce antique, tout homme influent devait maîtriser l’art ...

Écoutez votre voiture, elle vous parle!

Roulement de roue   Mais qu’est-ce qu’un roulement de roue me direz-vous ? Je ne vous ...

Le stress scolaire: point de vue d’une ado

Le stress scolaire chez les jeunes   Bonjour à vous collègues étudiants. Vous êtes-vous déjà ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines