Le temps des pommes

Habituellement à la fin du mois de septembre, les vergers québécois ouvrent leurs portes. Voici une petite introduction à cette tradition bien de chez nous.

Qu’est-ce que le temps des pommes au Québec?

Ce happening n’est que de courte durée, car le temps des pommes ne dure que deux ou trois semaines. Les années où la température le permet, il est possible d’en profiter jusqu’à quatre semaines. Les fins de semaine, petits et grands se rassemblent sous les nombreux pommiers pour y dénicher les plus beaux fruits et profiter du décor.

Les origines d’une tradition

Les Québécois aiment à penser que cette tradition du temps des pommes est bien de chez nous, mais il faut retourner à la colonisation de la Nouvelle-France pour y constater les origines. C’est Louis Hébert (colon français) qui a apporté les premiers pommiers en Nouvelle-France dès 1617.

Bien que chaque pays producteur en pomiculture se spécialise dans une ou deux sortes de pommes, au Québec on retrouve habituellement six variétés dans les vergers: McIntosh, Red Delicious, Spartan, Empire, Cortland et Paulared. Ce sont toutes des pommes rouges et chacune possède une qualité différente, c’est-à-dire que certaines sont davantage utilisées en compotes, d’autres dans des recettes et quelques-unes offrent le meilleur simplement en les croquant!

La pomme fait désormais partie de nos éléments du terroir puisqu’on s’en sert pour produire notre désormais réputé cidre de glace. Cette délicieuse boisson purement québécoise permet une utilisation plutôt judicieuse des dernières pommes accrochées à l’arbre. Il faut en effet extraire le jus et l’arôme de pommes gelées pour arriver à créer ce cidre peu commun. La Face cachée de la pomme et Le Domaine Pinacle représentent les deux plus grands producteurs de cidre de glace. La distribution se fait au Québec et partout dans le monde. Peut-être en retrouverez-vous de l’autre côté de l’océan?

Où profiter du temps des pommes?

Quelques endroits au Québec se sont forgé une solide réputation grâce aux nombreux vergers de qualité ouverts au public. En voici une liste non exhaustive:

-dans la région de Québec, arrêtez-vous à l’ile d’OrléansVerger Bilodeau Domaine OrléansDomaine de la Source à Marguerite

-dans la région de Chaudière-Appalaches, Lotbinière est un incontournable: Gîte et Verger O’FarrellDomaine Custeau, Le Verger des Clochers

-dans la région de Charlevoix, c’est la région de L’Isle-aux-Coudres qui attire: Verger Pedneault

-dans la région des Laurentides, il faut penser à OkaLabonté de la pommeà la croisée des PommesVergers du Lac

-finalement, LA capitale de la pomme au Québec, c’est sans conteste dans la région de la Montérégie, plus précisément à Rougemont que l’on retrouve la plus grande concentration de vergers. En voici quelques-uns: Les jardins d’ÉmiliePommeraie d’or,Verger 3 pommes.

Une activité aussi pour les touristes

On a parfois tendance à penser que l’autocueillette de pommes n’est pas favorable aux touristes, mais de plus en plus, des activités sont organisées pour permettre à tous de profiter de ce temps de l’année.

 Voici trois suggestions:

1) Pommes en train (activité offerte par l’Agence Métropolitaine de Transport). Il s’agit ici d’une ballade aller-retour en train, à partir de Montréal, qui vous amène jusqu’aux plus beaux vergers de la région des Basses-Laurentides.

2) Le circuit agrotouristique Pommes en Fête, également dans la région des Basses-Laurentides (Oka, Saint-Eustache, Deux-Montagnes) propose un circuit pour visiter les plus beaux vergers de la région.

3) Si vous ne désirez pas cueillir des kilos de pommes, car vous savez qu’en tant que touriste, il est plus difficile de pouvoir les cuisiner, profitez tout simplement d’un bel après-midi pour vous balader sous ces centaines d’arbres qui vous entoureront. Le dur choix vous reviendra de favoriser une région pour y dénicher votre prochain coup de coeur!

Quelques informations supplémentaires sur le temps des pommes:

 La pomme du Québec est le site de référence par excellence pour toutes les activités, informations nutritionnelles et recettes liées à ce fruit.

Il n’y a pas qu’au Québec où on retrouve de nombreux vergers. Si vous avez la chance de visiter la Colombie-Britannique, vous pouvez également découvrir la vallée de l’Okanagan.

Et en terminant, si vous lisez cet article et que vous regrettez de manquer le temps des pommes, sachez que les autocueillettes au Québec débutent en juin avec les fraises et se terminent au mois d’octobre avec les courges et les citrouilles.

À vous de profiter de ces petits plaisirs si simples!

https://plus.google.com/u/0/+SimonLemay.

Habituellement à la fin du mois de septembre, les vergers québécois ouvrent leurs portes. Voici une petite introduction à cette tradition bien de chez nous. Qu’est-ce que le temps des pommes au Québec? Ce happening n’est que de courte durée, car le temps des pommes ne dure que deux ou trois semaines. Les années où la température le permet, il est possible d’en profiter jusqu’à quatre semaines. Les fins de semaine, petits et grands se rassemblent sous les nombreux pommiers pour y dénicher les plus beaux fruits et profiter du décor. Les origines d’une tradition Les Québécois aiment à penser…

Passage en revue

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Laisser une réponse

x

Check Also

Immobilier : trucs pour avoir un discours qui influence

      À l’époque de la Grèce antique, tout homme influent devait maîtriser l’art ...

Écoutez votre voiture, elle vous parle!

Roulement de roue   Mais qu’est-ce qu’un roulement de roue me direz-vous ? Je ne vous ...

Motiver son jeune pour l’école

Avec ses beaux jours et sa belle température, mai est le temps de l’année où ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines