Les croyances en massothérapie

 

Dans le cadre de la thématique d’automne portant sur les croyances, nous avons rencontré notre collaboratrice Julie Martinet, massothérapeute pour explorer, avec elle, quelques-unes des pensées les plus populaires relatives à la massothérapie. Voici ce qu’elle avait à dire à leur sujet

 

La massothérapie, c’est juste du tripotage!

« Absolument pas! Ce n’est pas juste du tripotage. Nous massons (touchons) la personne dans un but de détente ou de thérapie. Pour moi, le mot tripotage à une connotation autre que celle de masser pour détendre ou soulager la personne. »

 

Il y a des bonnes et de mauvaises massothérapeutes :

« Non, parce que pour être accrédité, il faut passer des examens pratiques et théoriques. Dans le cas des examens pratiques, nous devons masser un professeur. Ce n’est pas n’importe quel client. Le professeur est à même de juger de la compétence de l’élève. »

 

Un bon massage, c’est un massage en profondeur. Faut que ça fasse mal.

« C’est une question de perception et de goût. Ça dépend aussi des besoins du client. Un client peut préférer un massage de détente en profondeur alors qu’un autre va aimer mieux un massage de moindre intensité. Les deux options sont bonnes. Il faut juste faire attention pour un massage thérapeutique pour ne pas créer des micros déchirures, dans certains cas. Généralement, on y va moins fort au début. »

 

Un massage doit être fait sur tout le corps.

« Ça dépend du genre de massage auquel le client s’attend. Moi personnellement en tant que massothérapeute, un massage de détente c’est un massage qui masse tout le corps pendant la durée convenue du massage. Un massage thérapeutique va principalement cibler la zone du corps où le client a mal pour une très bonne partie de la durée convenue du massage. »

 

Le massage c’est pour de la détente et de la relaxation seulement.

« Ça dépend du besoin du client, mais aussi de l’ambiance générale du lieu où sont offerts les massages. Dans un Spa, les massages de détentes c’est ce qui se fait le plus. Par contre, dans une clinique de physiothérapie ou chiropratique les massages sont de parfaites thérapies complémentaires aux soins que le client reçoit de son physio ou de son chiro, par exemple. »

Julie conclue notre entrevue en disant que « Chose certaine, qui n’est pas un mythe ou une croyance, il faut que le courant passe entre le client et le massothérapeute pour établir une confiance et une relation professionnelle à long terme. Comme c’est aussi beaucoup une question de perceptions, il est important de parler de vos soins avec votre massothérapeute. »

  Dans le cadre de la thématique d’automne portant sur les croyances, nous avons rencontré notre collaboratrice Julie Martinet, massothérapeute pour explorer, avec elle, quelques-unes des pensées les plus populaires relatives à la massothérapie. Voici ce qu’elle avait à dire à leur sujet   La massothérapie, c’est juste du tripotage! « Absolument pas! Ce n’est pas juste du tripotage. Nous massons (touchons) la personne dans un but de détente ou de thérapie. Pour moi, le mot tripotage à une connotation autre que celle de masser pour détendre ou soulager la personne. »   Il y a des bonnes et de mauvaises massothérapeutes :…

Passage en revue

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Laisser une réponse

x

Check Also

La médecine alternative provenant du coeur

« C’est au Café « Les Allumé(e)s » à Ste-Thérèse que nous nous sommes donné rendez-vous.  Un endroit ...

Le stress scolaire: point de vue d’une ado

Le stress scolaire chez les jeunes   Bonjour à vous collègues étudiants. Vous êtes-vous déjà ...

Blessures au dos: vaut mieux prévenir que guérir

  Le printemps est à nos portes et l’envie de faire du ménage commence à ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines