Les maisons des jeunes?

Les maison des jeunes, ça mange

quoi en hiver?

 

C’est dans les années 70 que les maisons des jeunes voient le jour! Mais une maison des jeunes, c’est quoi exactement? J’ai donc contacté celle de mon quartier à Brossard sur la Rive-Sud de Montréal pour démystifier le concept!

C’est donc avec enthousiasme que Marilyne Robert de la MDJ a répondu à mes questions. Elle m’a gentiment expliqué que la MDJ est tout d’abord un lieu de rencontre pour les 12-17 ans, gratuit, sans inscription, et avec participation volontaire. « “Ici nous avons même des journées d’intégration pour les 10-12 ans pour que les jeunes s’habituent à côtoyer les plus vieux »” explique Marilyne. La plupart des MDJ sont équipés de salon, cuisine, terrain sportif extérieur et offre des sorties organisées.

“‘Les jeunes ici font souvent des soupers communautaires et donc apprennent les bases de la cuisine. Nous avons une salle de musique qui est très populaire, un cinéma maison dans lequel les adolescents s’amusent aussi aux jeux vidéos de groupe, car nous n’avons pas de jeux individuels. Et comme nous faisons partie du regroupement des maisons des jeunes, nous avons parfois l’occasion d’offrir aux jeunes des activités à moindre coût, comme la cabane à sucre ou les glissades d’eau. Nous sommes alors plusieurs MDJ avec nos jeunes sur place et pouvons bénéficier des prix de groupes« , affirme Marilyne.

Le regroupement des MDJ a été créé justement en 1980 dans le but que les maisons de jeunes puissent s’entraider à tous les niveaux. En 1983, le RMDJ comptait 27 membres et en compte 187 dans 14 régions différentes au Québec! En 1998, le RMJQ inaugurait la journée des maisons de jeunes membres du RMJQ.

Dorénavant, le premier samedi d’octobre est dédié aux maisons de jeunes. Le RMJQ offre gratuitement à ses membres du matériel promotionnel spécifique pour chaque année. Tout au long de son histoire, le RMJQ et ses membres ont donc démontré que leur mouvement peut jouer un rôle important non seulement dans le domaine de la prévention (qui est l’une des raisons d’être des MDJ) mais également en faisant valoir les intérêts des jeunes dans les grands débats qui animent notre société.

Mais comme parent, qu’est-ce que je devrais vérifier auprès de la maison des jeunes de mon coin pour m’assurer que mon enfant soit bien? ‘‘Être sûr que des adultes sont sur place en tout temps pour superviser, c’est la base! Vous pouvez aller visiter la maison, essayer toutefois d’y aller sans votre ado pour ne pas l’atteindre dans son orgueil! » nous conseille la coordonnatrice de la MDJ de Brossard ‘‘. Les règlements internes vous en diront long aussi sur les valeurs véhiculées au sein de la MDJ« , précise Marilyne.

Le but d’une maison des jeunes est aussi de responsabiliser les enfants dans leurs actions et dans leurs choix. Si votre enfant fait une bêtise, les animateurs tenteront de régler le tout avec le jeune, avant d’avertir les parents. ‘‘Si le geste ou l’acte est vraiment sérieux et grave, il va de soi que les parents seront contactés. Sinon, la situation se règle souvent à l’interne, sous forme de réparation et d’excuse. L’adolescent prend conscience encore plus de la portée de ses gestes et paroles comme ça« , mentionne la responsable.

‘‘Nous avons mis sur pied la Coopérative Jeunesse de Services (http://cjs.mdjbrossard.org) pour que les jeunes de 13 à 17 ans apprennent et vivent toutes les étapes de la gestion d’une entreprise! Ils apprennent à gérer tous les aspects de cette entreprise : les finances, les contrats, la promotion, les ressources humaines et matérielles, le service à la clientèle, etc. En bref, c’est une très belle expérience de travail et d’apprentissage qui va vous suivre toute votre vie et va vous préparer au marché du travail! » s’empresse de me dire la coordonnatrice de la maison de jeunes de Brossard.

Les maisons de jeunes sont donc des lieux de rassemblements de jeunes, pour les jeunes et où des étudiants y font leurs premières armes dans le travail. ‘‘Les animateurs sont très souvent des étudiants collégiaux et universitaires dans des domaines tels que le travail social, la psychologie ou en éducation spécialisée. De jeunes adultes qui viennent parfois découvrir très rapidement que leur champ d’études n’est pas le bon! »’ raconte en ricanant Marilyne.

En tant que maman d’un jeune qui aura bientôt 12 ans et,  pour avoir des amis autour de moi ayant d’excellents souvenirs de leur adolescence passée à la maison des jeunes, j’adore le concept de ce lieu pour nos adolescents! Un lieu sécuritaire, bien gérer et bien adapté pour nos enfants qui sont dans cette période difficile et d’adaptation, j’adore! Une belle solution de rechange au camp de jour, puisqu’ils sont un peu trop vieux pour ça et encore un peu trop jeune pour un travail temps plein!

Bon été, chers parents d’adolescents 😉

Les maison des jeunes, ça mange quoi en hiver?   C’est dans les années 70 que les maisons des jeunes voient le jour! Mais une maison des jeunes, c’est quoi exactement? J’ai donc contacté celle de mon quartier à Brossard sur la Rive-Sud de Montréal pour démystifier le concept! C’est donc avec enthousiasme que Marilyne Robert de la MDJ a répondu à mes questions. Elle m’a gentiment expliqué que la MDJ est tout d’abord un lieu de rencontre pour les 12-17 ans, gratuit, sans inscription, et avec participation volontaire. « “Ici nous avons même des journées d’intégration pour les 10-12 ans pour…

Passage en revue

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

À propos Christine Marcotte

Laisser une réponse

x

Check Also

Motiver son jeune pour l’école

Avec ses beaux jours et sa belle température, mai est le temps de l’année où ...

Le stress scolaire: point de vue d’une ado

Le stress scolaire chez les jeunes   Bonjour à vous collègues étudiants. Vous êtes-vous déjà ...

Les jeunes technos du millénium: en équilibre avec le marché futur.

  « Les millénaux nous intriguent.  Nous sommes en 2017 et les premiers ont commencé à ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines