Mélanger alcool et boisson énergisante? Pas fort!

Les jeunes aiment les boissons énergisantes, car tout comme le café, elles sont stimulantes.

Mais, attention! Les boissons énergisantes, comme le café, contiennent de la caféine. Sauf que la caféine contenue dans une boisson énergisante fait effet beaucoup plus rapidement que celle que l’on trouve dans le café.

Pourquoi? Parce que les boissons énergisantes, qui sont emballées pour la consommation rapide, sont consommées froides et avalées rapidement, alors que le café est généralement servi chaud et bu plus lentement.

Fais gaffe! Les boissons énergisantes ne contiennent pas toutes la même quantité de caféine. Certaines marques en contiennent jusqu’à 500 mg, soit l’équivalent de six cafés! De tels produits, sans même être mélangés à de l’alcool, peuvent s’avérer très dangereux, car ils augmentent le risque d’une intoxication à la caféine. Et c’est d’autant plus probable chez les plus jeunes dont l’organisme est moins habitué et moins tolérant aux effets de la caféine.

VRAIE OU FAUSSE, CETTE HISTOIRE DE TAUREAU?

Mais non, il ne faut pas croire la légende urbaine! Il n’y a ni sperme ni urine de taureau dans les boissons énergisantes.

Vrai, par contre, qu’en plus de la caféine, les boissons énergisantes contiennent de la taurine et du glucuronolactone.

Wow! De la taurine! Qu’est-ce que c’est, au juste?

Dit de façon plus simple, c’est un acide aminé qui – jusqu’à récemment – était isolé dans la bile de taureau (le revoilà, notre taureau!), mais qui est aujourd’hui produit synthétiquement.

Quant au glucuronolactone, malgré son nom exotique, ce n’est qu’un composant chimique qui est produit naturellement dans le foie humain par le métabolisme du glucose. Le glucuronolactone a la réputation d’aider à lutter contre la fatigue.

TOUT LE MONDE EN BOIT!

Peut-être pas tout le monde, il ne faut pas exagérer, mais un bon tiers des jeunes de 18 à 34 ans (34 %) consomment régulièrement des boissons énergisantes. On prétend que ça permet de « tenir le coup ». Les jeunes en boivent un peu partout, beaucoup, essentiellement dans les partys ou les raves, dans les bars et les discothèques. Les jeunes vont dans les discothèques pour socialiser et danser, ils ne veulent donc pas y rester une petite vingtaine de minutes, mais plutôt y passer la nuit. Les boissons énergisantes leur donneraient donc l’énergie nécessaire à leur projet.

Celui qui en boit y ajoute souvent de l’alcool
Il ne serait pas inhabituel, dit-on, d’ajouter de l’alcool aux boissons énergisantes. Selon une étude faite en Italie, près de la moitié de ceux qui boivent des boissons énergisantes (48,5 %) feraient ce type de mélange.

Peut-on trop en boire?
Est-ce dangereux?

Oui et non.

Non, le mélange alcool et boissons énergisantes ne sont pas dangereux en soi, s’il est pris en quantités raisonnables.

Oui, car il est facile d’en boire de grandes quantités, de trop en boire, quoi!
Et trop boire du mélange alcool-boisson énergisante, c’est trop boire d’alcool!
Et trop boire d’alcool est DANGEREUX, oui.

MISE EN GARDE!

Il faut être extrêmement prudent lorsqu’on achète des boissons énergisantes, car certaines sont prémélangées à de l’alcool. Par conséquent, des personnes qui n’auraient pas l’intention de mélanger l’alcool à leur boisson énergisante pourraient boire un mélange alcoolisé sans même s’en apercevoir. Plus encore, certaines entreprises qui produisent ce nouveau type de boisson alcoolisée ont même créé des emballages semblables à ceux des boissons énergisantes non alcoolisées. Cela peut entraîner de la confusion et même berner tant les jeunes que les commis qui travaillent dans les points de vente où l’on trouve les deux types de produits.

POURQUOI EST-CE SI DANGEREUX DE TROP BOIRE DE CE MÉLANGE?

 

Plus que les adultes, les jeunes aiment prendre des risques et adopter des comportements audacieux. Sous l’emprise de l’alcool, ils se sentent tout-puissants et invulnérables. Ils sont alors d’autant plus prompts à adopter des comportements à risque non désirables. Ce sentiment de toute-puissance et d’invulnérabilité qui accompagne l’adoption de tels comportements peut être exacerbé chez les jeunes qui mélangent l’alcool à des boissons énergisantes. Selon les études faites à ce sujet, parce que les jeunes aiment prendre des risques, ils sont plus susceptibles :

  • d’être victimes d’accidents de la route;
  • d’avoir des relations sexuelles non protégées, non planifiées ou non souhaitées;
  • de subir ou d’adopter des comportements violents;
  • de faire des tentatives de suicide.

 

LE MÉLANGE EST TRAÎTRE, CAR IL INTOXIQUE INSIDIEUSEMENT

Le mélange alcool-boisson énergisante est traître parce que les individus qui le boivent ne ressentent pas les effets de l’ébriété telle qu’elle est en réalité. Ils sont pourtant intoxiqués par l’alcool et leurs facultés sont affaiblies, mais ils ne s’en rendent pas compte.

  • Traître parce que le mélange donne de fausses perceptions
    Comparativement à quelqu’un qui ne boirait que de l’alcool, une personne qui mélange alcool-boisson énergisante perçoit moins facilement :
  • les maux de tête;
  • les faiblesses;
  • la bouche sèche;
  • un affaiblissement de la coordination motrice.
  • Traître parce que le mélange fournit de mauvaises informations
    Comparativement à quelqu’un qui ne boirait que de l’alcool, une personne qui mélange alcool-boisson énergisante a la même concentration d’alcool dans le sang. Pourtant, quand on les observe bien tous les deux, celle qui ne boit que de l’alcool et celle qui boit un mélange alcool-boisson énergisante ont les mêmes problèmes de coordination motrice et de vitesse de réaction visuelle.
  • Traître parce que le mélange inhibe l’autorégulation
    Puisque les buveurs d’un mélange alcool-boisson énergisante ne ressentent pas les effets intoxicants de l’alcool, les mécanismes d’autorégulation associés à l’ivresse ne sont pas opérants.
  • Traître parce que le mélange double certains risques
    Une étude conduite auprès d’étudiants américains démontre que comparativement à qui ne consomme que de l’alcool, celui qui le mélange à des boissons énergisantes est deux fois plus à risque :
  • de se faire mal ou d’être blessé;
  • de nécessiter une attention médicale;
  • de prendre la route avec un conducteur en état d’ébriété;
  • d’agresser quelqu’un sexuellement;
  • de se faire abuser sexuellement.

EST-IL VRAI QUE BOIRE CE MÉLANGE PEUT AMENER À UNE SURCONSOMMATION D’ALCOOL?

 

AUTRE TRISTE CONSÉQUENCE : DES LENDEMAINS DE VEILLE PÉNIBLES

Une dernière mise en garde s’impose

S’il est vrai que les boissons énergisantes masquent l’intoxication à l’alcool et altèrent la soif, celui qui mélange alcool et boisson énergisante doit s’attendre à ce que ces symptômes soient exacerbés par rapport à celui qui ne boit que de l’alcool.

Plus on boit de l’alcool, plus on a soif.
Pourquoi?

Parce que la caféine et l’alcool sont des diurétiques, c’est-à-dire qu’ils empêchent la réabsorption de l’eau par les reins et augmentent son élimination. D’où une réaction en chaîne. Le véritable risque est de continuer à boire de l’alcool – et non de l’eau –, ce qui augmente la soif et la déshydratation. On tourne en rond!

Les symptômes d’un lendemain de veille – mal de tête, inconfort généralisé, grande fatigue – sont tous liés à la déshydratation. Et la chaleur exacerbe tout cela.

Dans un contexte de fête et de danse où il fait particulièrement chaud, la consommation conjointe d’alcool et de boisson énergisante augmente la déshydratation.

Donc, des lendemains de veille pas rigolos du tout.

Auteur : Hubert Sacy

Educ’alcool

hsacy@educalcool.qc.ca

Les jeunes aiment les boissons énergisantes, car tout comme le café, elles sont stimulantes. Mais, attention! Les boissons énergisantes, comme le café, contiennent de la caféine. Sauf que la caféine contenue dans une boisson énergisante fait effet beaucoup plus rapidement que celle que l’on trouve dans le café. Pourquoi? Parce que les boissons énergisantes, qui sont emballées pour la consommation rapide, sont consommées froides et avalées rapidement, alors que le café est généralement servi chaud et bu plus lentement. Fais gaffe! Les boissons énergisantes ne contiennent pas toutes la même quantité de caféine. Certaines marques en contiennent jusqu’à 500 mg, soit l’équivalent de six…

Passage en revue

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Laisser une réponse

x

Check Also

Motiver son jeune pour l’école

Avec ses beaux jours et sa belle température, mai est le temps de l’année où ...

Le stress scolaire: point de vue d’une ado

Le stress scolaire chez les jeunes   Bonjour à vous collègues étudiants. Vous êtes-vous déjà ...

Jamais trop tard pour investir en immobilier?

      Vous avez 70 ans et vous vous demandez s’il est encore temps ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines