Mythes et réalités sur les pneus

 

La saison des pneus arrive bientôt à nos portes. Encore une fois, nous serons confrontés à la dure réalité de la saison froide qui plane chaque année sur nos têtes. Pour l’occasion, j’ai voulu faire un petit exercice qui j’espère, vous plaira.

Les mythes que nous allons démystifier sont réels.  Je tiens à remercier M. Carol Chenel, propriétaire d’une succursale d’OK pneu depuis 8 ans à Saint-Bruno au Lac-Saint-Jean.

Mythe 1 : Ça coût moins cher d’acheter ses pneus par internet

De nos jours, les gens magasinent de plus en plus un prix sans se soucier réellement de la provenance du pneu. Mais, saviez-vous que lorsque vous magasinez par internet vous magasinez une photo ? Je m’explique, la plupart des gens auront tendance à regarder la dimension du pneu sans vérifier si le pneu est réellement conçu pour leur véhicule. Eh oui ! Les amis, il y a des normes à respecter concernant le choix des pneus. C’est pour cela que les représentants sont là pour vous conseiller sur la sorte de pneus qui est recommandée pour votre véhicule. Le rapport humain prend alors tout son sens et la confiance s’établit entre les conseillers et leurs clients. Ces mêmes conseillers peuvent vous faire un bon prix (comprenant l’installation). De plus, comme M. Chenel d’Ok Pneu me l’a mentionné, les clients négligent de tenir compte de certains points lorsqu’ils achètent un pneu par internet.

  • La garantie contre les défauts de fabrication
  • La pose des pneus (en surplus de leur achat)
  • Le service d’alignement (en surplus de l’achat)
  • Les promotions et rabais dont peuvent bénéficier les clients lorsque tout est fait au même endroit.
  • Le service après-vente (plus facilement accessible dans les succursales)

En résumé, au bout du compte un conseiller peut arriver avec un prix égal ou inférieur au prix internet, à vous de juger.

Mythe 2 : tant qu’ils ne sont pas usés, on peut les utiliser

Saviez-vous qu’un pneu à une date d’expiration basée sur sa date de fabrication? Pour trouver la date de fabrication de vos pneus, cherchez la mention « DOT » (Department of Transportation) sur leur flanc. Celle-ci est habituellement suivie d’une série de quatre à douze caractères. Les quatre derniers chiffres indiquent la date de fabrication. Par exemple, sur l’image suivante 4013 signifie que le pneu a été fabriqué la quarantième semaine de l’année 2013.

date fabrication des pneus

Selon l’Association des spécialistes pneu et mécanique du Québec, un pneu neuf sorti d’usine ne doit pas être mis sur un véhicule après six ans d’entreposage ou après 10 ans d’utilisation et d’entreposage. Il est donc important de vérifier la date de fabrication.

Selon M. Chenel il est important de vérifier la date de fabrication d’un pneu au moment de l’achat de ses pneus puisque, comme il m’expliquait, la durée de vie d’un pneu étant de 10 ans (utilisation comprise), les détaillants de pneus ont une période de 5 ans pour vendre les pneus neufs.  Au-delà de ça, ceux qui ne sont pas vendus sont envoyés chez recycle Québec.

Loi pour les pneus d’hiver

Au Québec comme vous le savez tous, la loi oblige les propriétaires de voitures à équiper leur véhicule de pneus d’hiver du 15 décembre au 15 mars. Les pneus d’hiver sont facilement reconnaissables. En effet, vous devriez voir le pictogramme d’une montagne et d’un flocon de neige sur le flan du pneu. Un constat d’infraction pourrait vous coûter une amende de 200 à 300 $.

Notez toutefois que pour les pneus cloutés, la loi permet leur installation du 15 octobre au 1er mai.

Mythe 3 : c’est mieux d’attendre le plus tard possible avant de poser ses pneus d’hiver sinon ils vont trop s’user

 

Comme nous le savons tous, les écarts de température varient l’automne d’une journée à l’autre ou bien au court de la même journée. M Chenel recommande à ses clients d’installer leurs pneus d’hiver à une température qui oscille les 10 degrés Celsius : « Même si on pogne une journée ou deux à 20 degrés, les pneus n’useront pas extrêmement plus vite à cause de ça. Sauf que le matin que vous allez vous lever avec une glace noire ou de la neige sur la chaussée, ben là, vous allez être en sécurité.» Il vaut mieux ici prévenir que guérir et ne pas attendre à la dernière minute avant de prendre son rendez-vous pour l’achat ou l’installation de ses pneus d’hiver.

Mythe 4 : le test du « caribou » est dépassé

Avant de faire installer vos pneus d’hiver, votre garagiste s’assurera qu’ils sont sécuritaires. Si vous désirez le vérifier vous-même, il se vend un petit outil pour mesurer la profondeur des rainures.

C.A.A.-Québec recommande que la profondeur de la bande de roulement soit d’au moins 4,8 mm (6/32 po) au moment de l’installation des pneus. Selon le C.A.A., il s’agit du minimum acceptable afin de ne pas compromettre votre sécurité, et ce, même si la loi autorise l’utilisation de pneus ayant seulement 1,6 mm (2/32e de pouce).

Vous avez probablement aussi entendu parler du test avec le fameux 25 cents : j’ai profité de l’occasion pour demander à M. Chenel ce qu’il en pensait : « dans le fond, c’est un “gage” qu’on a tous à porter de main. C’est sûr que ça fait la job de savoir que rendu au bout du museau du caribou les pneus sont usés». Cependant, comme le précise M. Chenel : « en réalité le bout du museau c’est l’indication qu’il reste 5/32 ou moins de bandes de roulement. Votre pneu n’est donc pas “fini”, mais il est non sécuritaire, spécialement l’hiver!»

Mythe 5 : c’est mieux de faire gonfler ses pneus à l’azote

Si vous êtes une personne qui ne roule pas beaucoup pendant la période hivernale (5000 km et moins), n’investissez pas au niveau de l’azote. Mais, si vous faites beaucoup de route (au moins 15 000 km par hiver), bien là l’investissement vaut la peine comme le recommande M Chenel à ses clients.

L’Azote est un gaz inerte et plus stable que l’air, donc moins susceptible de s’échapper du pneu. Celui-ci ne se comprime pas par temps froid et la pression reste stable, peu importe la température. M. Chenel m’a expliqué qu’un pneu gonflé à l’air standard peut perdre facilement 1 livre de pression d’air par tranche de 5 degrés Celsius de variation de température. Par conséquent, dans un pneu posé à 0 degré Celsius l’automne, peut manquer de 3 à 4 livres de pression d’air rendu à -20 OC l’hiver.

Donc, il ne faut pas négliger de vérifier la pression des pneus sur une base régulière étant donné que l’écart de température est grand durant la saison hivernale.

Mythe 6 : il est dangereux de mélanger l’air et l’azote dans un pneu

«Si vous gonflez votre pneu à l’azote et que vous avez une crevaison ou autre, vous pouvez mettre de l’air standard dans votre pneu, pour vous rendre à un garage et remettre l’azote», répond spontanément M. Chenel. «C’est pas dangereux de mettre de l’air avec de l’Azote. C’est juste qu’on contamine notre azote si on rajoute de l’air».

Mythe 7 : les T.P.M.S ne sont pas nécessaires l’hiver

Un T.P.M.S. (Tire Pressure Monitoring System) est ni plus ni moins qu’un capteur électronique (installé dans les pneus) qui envoie constamment de l’information à l’ordinateur de bord pour vérifier la pression des pneus. Si votre voiture est équipée d’un système de surveillance de la pression des pneus et que vous n’avez aucun capteur, le témoin restera allumé dans le tableau de bord jusqu’au moment de la repose des pneus à la saison prochaine. Il est donc fortement recommandé de faire installer des capteurs T.P.M.S. sur ses pneus d’hiver afin d’être avisé, le plus rapidement possible, d’une baisse de pression subite due à une crevaison majeure par exemple. Le témoin du système de surveillance s’affichera et, à partir de là, vous pourrez prendre une action et minimiser le dommage à votre pneu si c’est possible. D’autant plus, si vos pneus sont gonflés avec de l’air standard puisque le pneu peut facilement perdre sa pression initiale, comme nous l’a expliqué M. Chenel.

Mythe 8 : la rotation & l’alignement des roues ne sont pas nécessaires

Qui dit pneus d’hiver, ne veux pas dire de plus rien faire au niveau de la rotation des pneus, c’est le même procéder, comme m’expliquait M Chenel, la rotation des pneus est aussi importante l’hiver que l’été.

Mais pourquoi faire la rotation ?

Bien, la rotation permet au pneu de s’user également et d’en prolonger la longévité. Il est important de suivre le manuel d’entretien du manufacturier de votre véhicule pour connaître les intervalles de rotation recommandés.

Porter une attention en même temps à la profondeur des rainures, si elles sont inégales, cela peut vous indiquer que les pneus n’ont pas eu assez de rotation et pensez aussi à faire vérifier l’alignement des roues en même temps.

L’alignement des roues

Le réglage du parallélisme des roues ou communément appelée : l’alignement des roues, à pour but premier de rendre les roues droites rendant ainsi votre véhicule plus sécuritaire. M. Chenel recommande d’effectuer cette opération au moins une fois par année ou aux 25 000 km dépendamment bien sûr de l’utilisation que vous faites avec votre véhicule et les conditions de la route.

Si vous passez dans un nid de poule, si vous frottez les roues du véhicule sur une chaine de trottoir ou une bordure, ou si vous faites des randonnées hors pistes, la géométrie/parallélisme des roues risque fort bien d’être affectée. Ne négligez pas l’alignement des roues, car un véhicule bien aligné vous fera économiser de l’argent à long terme et c’est également pour votre propre sécurité et celle des autres.

Je tiens à remercier

M.Carol Chenel pour sa générosité lors de l’entrevue. Mme Pascale Ledoux & M Gaven Dumont pour avoir rendu cette entrevue possible.

À propos Éric Duquette

Ayant travaillé pendant plus de 25 ans dans le domaine automobile. M. Duquette a occupé plusieurs postes dans le domaine allant de l’esthétique automobile à directeur adjoint au service.

Laisser une réponse

x

Check Also

Immobilier : trucs pour avoir un discours qui influence

      À l’époque de la Grèce antique, tout homme influent devait maîtriser l’art ...

La médecine alternative provenant du coeur

« C’est au Café « Les Allumé(e)s » à Ste-Thérèse que nous nous sommes donné rendez-vous.  Un endroit ...

Motiver son jeune pour l’école

Avec ses beaux jours et sa belle température, mai est le temps de l’année où ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines