Notre identité, Notre travail

« Un questionnement légitime et une affirmation que plusieurs d’entre vous se refuseront d’admettre. Pourtant, c’est une réalité quotidienne qui se doit d’être analysée.  Le travail, cette tâche ou occupation tend à nous définir, qu’on le veuille ou non. Depuis l’aube des temps, l’activité qui nous occupe nous catégorise, et ce du chasseur-cueilleur à l’ingénieur moderne. » Par Thérèse Thémélis, Consultante en Gestion des Ressources Humaines.

Chasseur, pêcheur, cultivateur, guérisseur et encore, représentent les premiers métiers de l’histoire de l’humanité.  Les sociétés se sont bâties sur la survie (besoin primaire : se nourrir, se vêtir et se loger) et les premières villes créant le regroupement des individus pour parvenir à une vie stable et confortable (ex. Mésopotamie).

Revenons à aujourd’hui, est-ce si différent ? Non.  L’eau et la nourriture restent notre priorité, mais nous avons développé une société qui donne lieu aux aspirations individuelles et au confort : des services de santé sophistiqués, des divertissements, de la mobilité plus rapide, des technologies de communication extraordinaires, et encore !  Et tout ceci a créé du travail non axé sur les besoins primaires.  De nouvelles passions, de nouvelles réalités et de nouvelles cultures.

Le travail nous a amené des passions et même notre raison d’être.  Sa rémunération allant au-delà même de l’aspect purement monétaire, par exemple, le bénévolat… des mamans, qui ont croisé mon chemin, dénigraient leur expérience de bénévolat mentionnant que l’absence de rémunération ne donnait pas la reconnaissance de leur labeur.  Rien de plus faux !  Du moment que vous accomplissez une tâche, pour une organisation ou pour un particulier, c’est un travail.  Le travail se présente sous toutes ses formes, il faut savoir le reconnaître pour récolter les expériences et les compétences développées lors du service rendu.

Mes enfants se font souvent dire, tout en étant au primaire et bientôt au secondaire, qu’ils ont une carrière étudiante.  Leur tâche consiste à développer leur talent, leur apprentissage et leur vision du monde.  C’est un travail !  En leur parlant ainsi, je les prépare à leur avenir.  Mon intention est de les pousser à apprendre, à découvrir leur authenticité à travers leur évolution au sein de cette communauté étudiante.  Ils sont uniques et apprendront à modeler un travail qui répondra à leur passion.  Un rêve de tout parent est de voir leurs enfants au summum de leur carrière (et non nos rêves de carrière pour eux, mais le choix de carrière qu’ils feront pour eux).

La motivation, la passion, l’enthousiasme sont le résultat d’une personne qui aime ce qu’elle fait.  Si vous vous levez le matin de reculons pour aller travailler, alors posez-vous ces questions :

  • Est-ce que je suis passionné de mon métier / ma profession ?
  • Est-ce que je suis dans la bonne organisation pour réaliser ma passion ?
  • Suis-je au bon endroit dans ma carrière ?
  • Est-ce que je réalise un rêve de vie ?

Si vous répondez « non » à l’une de ces questions, il est temps d’agir et de faire probablement un compte-rendu de vos rêves de carrière.  Quand nous sommes au bon endroit et réalisons notre passion, le travail n’est plus un labeur, mais un plaisir de vivre.  Notre confiance en soi est plus solide et notre vision de la vie plus claire.  N’oubliez pas que vous passez plus de 85% de votre temps au travail, ne serait-ce pas mieux d’apprécier ce que l’on fait ?  Avant de revenir au travail demain matin, posez-vous les bonnes questions.

Qu’en pensez-vous ?

« Un questionnement légitime et une affirmation que plusieurs d’entre vous se refuseront d’admettre. Pourtant, c’est une réalité quotidienne qui se doit d’être analysée.  Le travail, cette tâche ou occupation tend à nous définir, qu’on le veuille ou non. Depuis l’aube des temps, l’activité qui nous occupe nous catégorise, et ce du chasseur-cueilleur à l’ingénieur moderne. » Par Thérèse Thémélis, Consultante en Gestion des Ressources Humaines. Chasseur, pêcheur, cultivateur, guérisseur et encore, représentent les premiers métiers de l’histoire de l’humanité.  Les sociétés se sont bâties sur la survie (besoin primaire : se nourrir, se vêtir et se loger) et les premières…

Passage en revue

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

Laisser une réponse

x

Check Also

Immobilier : trucs pour avoir un discours qui influence

      À l’époque de la Grèce antique, tout homme influent devait maîtriser l’art ...

Écoutez votre voiture, elle vous parle!

Roulement de roue   Mais qu’est-ce qu’un roulement de roue me direz-vous ? Je ne vous ...

Motiver son jeune pour l’école

Avec ses beaux jours et sa belle température, mai est le temps de l’année où ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines