Les repas santé en famille

Ça y est, c’est la rentrée scolaire! Les vacances sont terminées et chacun reprend sa routine. Les lunchs et les repas en famille à planifier et exécuter en revenant du travail refont leur apparition.

Les repas se suivant et s’accumulant, est-ce que cette tâche vous paraît lourde? Il est peut-être temps de revoir votre façon de faire afin d’y parvenir de façon simple et agréable.

Si vous étiez plutôt désinvolte durant les vacances et que vous vous laissiez aller selon l’inspiration du moment pour la préparation des repas pendant l’été, la rentrée vient tout bousculer. Votre tête commence à calculer, les listes s’allongent et votre inspiration disparaît. Les enfants font leurs demandes et vous vous sentez de plus en plus éparpillé entre ce que vous aimeriez leur présenter et ce que vous vous sentez capable de leur offrir.

On choisit nos batailles.

Vous n’avez certainement pas envie d’affronter qui que ce soit pour celle de l’alimentation et des repas. Toutefois, la valeur de ce qui se trouve dans l’assiette de votre famille et son lien direct sur le niveau d’harmonie dans la maison vous est bien connue. Il vous est donc difficile de laisser aller cette bataille-là. Elle est trop importante.  

Je vous propose de respirer profondément et de lire ce qui suit pour mettre fin à vos tourments internes et voir vos repas en famille devenir des repas santé et en toute sérénité.

La clé, pour que chacun y trouve son compte et que tout se fasse dans l’harmonie et le bien-être, c’est que tout le monde y participe. Quand on a pris part à quelque chose, notre niveau de motivation se voit décuplé. On parle ici des repas; ils seront donc mieux mangés, avec plus d’appétit et de gratitude.

Participation à la planification des repas

Pour être efficace, mieux vaut avoir planifié à l’avance. Mon beau-père répète toujours que «le calcul vaut le travail» et il a raison.

Est-ce que chacun des membres de votre famille a son repas préféré? Certains aiment la viande, les autres préfèrent la verdure et les pâtes?

Pas facile de plaire à tous, je vous l’accorde, surtout quand vous voulez que tous soient heureux à tous les repas. Amenez-les au restaurant, ce sera plus simple!

Considérez quelques instants d’allonger la période de satisfaction de leurs envies individuelles à une semaine plutôt qu’à une journée. À chaque semaine, ou aux trois jours, tout le monde y trouve son compte. Ça vous enlève beaucoup de pression de sur les épaules, simplifie les casse-tête et apprend à chacun que faire plaisir aux autres peut être tout aussi satisfaisant que se faire plaisir à soi-même!

Afin que toute la famille participe pleinement à chacune des étapes, je vous lance l’idée de faire un remue-méninges familial une fois par semaine à un moment précis, les dimanches matins par exemple. Chacun lance des idées sur ce qu’il aurait envie de manger durant la semaine, quelqu’un note et on fait un menu à partir des propositions tout en essayant d’être équitable.

Participation à la conception des repas

Maintenant que toute la famille a participé à la conception du menu de la semaine et est heureuse d’y voir figurer un à deux de ses repas favoris vient le temps de la conception.

Encore une fois, plus les mangeurs auront pris part à la préparation des repas, plus (et mieux) ils mangeront!

Vous ne mettrez peut-être pas les petits au fourneau, mais vous pouvez leur demander de sortir les ingrédients, de les agencer dans l’assiette en s’assurant d’y mettre de la couleur. Ils peuvent les disposer de façon artistique de concevant des formes qu’ils aiment.

Il est aussi possible de mettre au centre de la table un grand plat avec plusieurs légumes et condiments qui peuvent être choisis selon les goûts et l’appétit de chacun.

Avec les enfants, plus c’est beau, attirant, plus c’est gagnant! La fierté d’y avoir participé les incitera à se servir et à faire honneur à leur propre travail.

Pour le petit-déjeuner, il est aussi possible de mettre tous les choix disponibles sur la table. Un plat de petits fruits colorés, un bol de yaourt, des céréales, des noix, etc. On prend un peu de tout pour se créer sa propre assiette parfaite. On convoite ce que l’on voit après tout.À vous de choisir ce que vous sortirez – varier les options élargira leurs horizons. Offrez-leur des choix santé et ils la choisiront!

Participation aux échanges durant les repas

Le repas ne fait que commencer lorsqu’on se met à table. C’est le moment d’échanger, de soulever les bons coups de chacun et de partager tous ces bons mots entre nous.

C’est aussi le moment de lâcher prise. Vous avez bien planifié, conçu. Vous avez fait ce qu’il fallait. Il ne vous reste qu’à poursuivre dans le plaisir et la sérénité.

La détente est la clé pour faire d’un repas un moment bénéfique pour votre santé. Si vous mangez dans un état de stress ou d’agitation, les bons aliments que vous avez préparés avec tant d’amour ne se trouveront pas bien digérés et vous ne bénéficierez pas de tous leurs nutriments, tout leur potentiel de santé.

Ralentissez, donnez la parole à chacun et, surtout, mettez toutes les distractions de côté : écrans, livres, téléphones, etc. Prenez les prochaines 20 minutes pour faire le vide sur tout à l’exception des gens qui partagent votre table et les aliments qui s’y trouvent.

Dégustez ce beau moment en famille. Il est si bon pour vous!

Bonne santé!

Laisser une réponse

x

Check Also

Immobilier : trucs pour avoir un discours qui influence

      À l’époque de la Grèce antique, tout homme influent devait maîtriser l’art ...

La médecine alternative provenant du coeur

« C’est au Café « Les Allumé(e)s » à Ste-Thérèse que nous nous sommes donné rendez-vous.  Un endroit ...

Écoutez votre voiture, elle vous parle!

Roulement de roue   Mais qu’est-ce qu’un roulement de roue me direz-vous ? Je ne vous ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines