Quel type d’antirouille choisir?

 

 

Heureusement qu’il y a des produits pour pouvoir prévenir ou ralentir le processus de rouille et j’ai nommé : l’antirouille. Il y a différents types de traitements: l’huile liquide, l’huile semi-solide, la graisse, le traitement permanent et les dispositifs d’antirouille électroniques.

Au Québec, il existe deux principaux types d’antirouille soit: l’antirouille à l’huile ou l’antirouille à la cire.

Personnellement, je vous dirais que c’est une question de goût et de budget, car les deux méthodes exigent un rendez-vous annuel et à long terme reviennent au même prix.

Le traitement antirouille à l’huile:

C’est la méthode la plus connue grâce, entre autres, à la compagnie Antirouille Métropolitain. Il s’agit de pulvériser de l’huile liquide sur l’ensemble de la carrosserie. Pour s’assurer que l’huile est bien appliquée partout, il est nécessaire de percer des trous à des endroits stratégiques sur le véhicule (bas des portes, ailes et bas de caisse notamment). Rassurez-vous, les mêmes trous sont réutilisés d’année en années et protégés par un bouchon de plastique entre chaque usage. Vous devez savoir aussi que de l’huile peut s’égoutter pendant 2 jours après l’application et tacher votre entrée.

Il existe une version « sans gouttes », c’est un antirouille à base d’huile qui garde sa fluidité au moment de son application. Il contient un additif (souvent de la cire de la paraffine ou même du silicone) qui rajouté à l’huile la fait durcir pour qu’elle reste en place. Cependant, étant donné que l’huile est plus épaisse (pour ne pas s’égoutter) elle se propage moins bien dans les petits recoins de la carrosserie.

De toute façon, dans les deux cas, l’application de l’huile doit se faire annuellement si vous voulez bénéficier des avantages de la protection et de la garantie. Pour un véhicule standard, une application peut coûter un peu plus de 100 $ (taxes comprises). Si vous conservez votre auto une dizaine d’années, vous aurez dépensé plus de 1000 $ (taxes comprises) au total pour un véhicule standard, dépendamment de l’endroit où vous ferez faire votre antirouille.

La graisse

Moins connue,celle-ci est épaise et adhère à la surface traitée, ce qui veut dir,e elle n’a pas tendance à aller dans les racoins et de faire sont travail d’antirouille.

 

L’antirouille permanent

Souvent fait de cire (paraffine), de silicone, de téflon ou de polymère, ces types d’antirouilles durcissent presque instantanément.

La méthode est simple, il s’agit de vaporiser le dessous de la voiture et les parties principales comme le capot avec une substance qui, en séchant, durcie pour former une barrière permanente contre le sel, la poussière,  la moisissure et autres corrosifs.

Étant donné l’effet scellant de la méthode, il est préférable de l’appliquer sur un véhicule neuf avant que la rouille s’installe. À titre d’exemple, chez VitroPlus, leur procédé d’antirouille permanent est garanti 10 ans. Un rendez-vous annuel de vérification est obligatoire pour vous prévaloir de la garantie en cas de besoin. Cette méthode, chez VitroPlus, coûte un peu plus de 500 $ au Québec (taxes comprises).

Par ailleurs, sachez que dépendamment de la compagnie chez qui vous faites faire votre antirouille permanent et le type de véhicule traité, cette méthode peut coûter près de 1000 $ (taxes comprises) si vous gardez votre véhicule longtemps, car il peut y avoir des frais pour l’inspection.

Un module électronique contre la rouille.

Il y a quelques années, un module électronique a fait son apparition sur le marché pour protéger, par champ électromagnétique, les automobiles de la rouille en émettant une impulsion à haute fréquence et à faible courant électrique (alimenté par la batterie) qui se déplace sur la surface de la carrosserie pour la protéger.

Selon les experts, ils seraient peu efficaces. Sur le site du C.A.A., on y dit qu’aucune étude scientifique ne démontre l’efficacité des modules électroniques.  De plus, l’Association de la Protection des Automobilistes, pour sa part, ne fait pas mention du module dans ses recommandations.

Pour résumer, si vous gardez votre voiture (neuve) plus de 5 ans ou si vous achetez une voiture usagée de moins de 3 ans et que vous avez l’intention de la garder plus de 2 ans, faites faire un antirouille!

Que vous optiez pour l’antirouille permanent ou à l’huile, l’important est de vous conformer, à la lettre, aux recommandations spécifiées dans la garantie de votre fournisseur!

Informez-vous des prix et la garantie. Informez-vous aussi pour savoir s’il y a des coûts supplémentaires pour effectuer une inspection toutes les années. Ne soyez pas gêné de poser vos questions, car votre véhicule est un investissement important dans votre vie. Surtout si vous décidez de la garder de nombreuses années.

Bonne route!

Erratum

Une erreur s’est glissée dans l’article lors de sa publication le 6 décembre dernier.

L’article laissait supposer que l’antirouille permanent offert chez VitroPlus était au coût de 1000$. Le coût réel de l’antirouille permanent chez VitroPlus au Québec est de 449$ (plus taxes).

Nous sommes désolés pour les inconvénients que cela aurait pu vous causer.

    Heureusement qu’il y a des produits pour pouvoir prévenir ou ralentir le processus de rouille et j’ai nommé : l’antirouille. Il y a différents types de traitements: l’huile liquide, l’huile semi-solide, la graisse, le traitement permanent et les dispositifs d’antirouille électroniques. Au Québec, il existe deux principaux types d’antirouille soit: l’antirouille à l’huile ou l’antirouille à la cire. Personnellement, je vous dirais que c’est une question de goût et de budget, car les deux méthodes exigent un rendez-vous annuel et à long terme reviennent au même prix. Le traitement antirouille à l’huile: C’est la méthode la plus connue grâce,…

Passage en revue

Note de l'utilisateur 2.78 ( 3 votes)

À propos Éric Duquette

Ayant travaillé pendant plus de 25 ans dans le domaine automobile. M. Duquette a occupé plusieurs postes dans le domaine allant de l’esthétique automobile à directeur adjoint au service.

Laisser une réponse

x

Check Also

Immobilier : trucs pour avoir un discours qui influence

      À l’époque de la Grèce antique, tout homme influent devait maîtriser l’art ...

Motiver son jeune pour l’école

Avec ses beaux jours et sa belle température, mai est le temps de l’année où ...

Jamais trop tard pour investir en immobilier?

      Vous avez 70 ans et vous vous demandez s’il est encore temps ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines