Des enfants en santé

Quand vous pensez été, vous pensez à quoi ? Est-ce que les mots: vacances, joie, liberté vous viennent à l’esprit ? Sentez-vous l’enfant en vous se réveiller ? Vous savez ? Celui qui vient tout juste de terminer l’année scolaire, qui peut enfin profiter du soleil, des espaces verts, des piscines et des lacs !

L’été, c’est le bonheur ! Pour moi, la saison est profondément liée à l’enfant que j’étais et aux enfants que j’ai aujourd’hui et que je vois s’épanouir et se développer à vue d’œil durant cette belle période.

C’est de ces enfants que je veux vous parler; de leur santé tout particulièrement.

 

On roule à pleine vitesse toute l’année. On court à droite et à gauche pour tenter de tout accomplir ce qui se trouve sur notre liste de tâches interminable. On veut tout faire, tout réussir. On souhaite le meilleur pour ceux qu’on aime, nos enfants en tête de liste. On ferait tout pour eux, pour leur bien-être et leur santé. Mais on n’y arrive pas… Et l’on se remet à courir encore à gauche et à droite pour trouver une solution à leurs bobos. Et l’on s’essouffle. Justement parce qu’on court trop, toujours.

La société d’aujourd’hui nous happe par son tourbillon. Certains s’y sentent à l’aise, d’autres moins. Je ne vous dis pas d’en sortir si vous arrivez à y naviguer sans perdre le nord. Toutefois, sachez que la tempête se calme, quelques semaine par année, l’été. Si toutes les solutions que vous désiriez essayer pour améliorer la santé de vos enfants ne semblaient pas s’insérer dans votre style de vie de septembre à fin juin, saisissez l’occasion que l’été vous apporte sur un plateau d’argent. 

La fin juin et les mois de juillet et d’août sont les moments idéaux pour faire des expériences avec vos enfants, car ils ne sentiront plus le poids de la routine scolaire sur leurs épaules et s’ouvriront plus facilement au Nouveau Monde que vous voudrez bien leur présenter. Que vous ayez des insatisfactions au niveau de leur alimentation, de leur concentration, de la qualité de leur sommeil ou de leurs humeurs, c’est le temps de passer à l’action. 

Voici quelques aspects sur lesquels vous pourriez travailler.

 

  • Le sommeil

Ah, le sommeil ! Vous savez comme il est important ! Rappelez-vous vos nuits blanches avec bébé ou les nuits écourtées par l’insomnie causée par les angoisses, les stress du boulot ! Pas facile de se sentir à son meilleur… Les enfants ne sont pas épargnés par ces phénomènes ! Ils vivent beaucoup de stress, de pression et sont souvent bien angoissés en voulant plaire à tous.

L’été, comme je le mentionnais, c’est le temps de relaxer. Le moment de mettre en veilleuse toutes nos préoccupations et de faire le plein. Ça passe par de belles nuits de sommeil, même avec un soleil qui se couche plus tard.

C’est durant la nuit que notre corps se met en mode réparation : les cellules se régénèrent, les apprentissages sont intégrés, la machine se nettoie et sort les toxines qui nuisent au développement. C’est aussi durant la nuit que les enfants grandissent !

Si vous désirez que vos petits soient en forme, de bonne humeur et concentrés pendant la journée, ils doivent avoir eu un sommeil réparateur.

Bien que notre tête n’aime pas la routine, notre corps en est friand. Mettre en place une routine du coucher est hyper positif pour les enfants. En commençant environ une heure avant le moment où vous aimeriez qu’ils ferment les yeux, vous préparez doucement leur système nerveux à la détente et au sommeil. Morphée les accueillera sans difficulté.

Portez aussi une attention particulière à tout ce qui pourrait nuire à leur sommeil; certains enfants sont très sensibles à la lumière, au bruit ou aux ondes. Profitez de vos vacances pour faire un tour de leur chambre et modifier tout ce qui doit l’être.

  • Le mouvement 

Faites-les bouger ! Je ne parle pas d’activité physique ici parce qu’elle est trop intimement liée aux sports. Les enfants, comme les adultes, n’aiment pas tous les sports, qu’ils soient en équipe ou individuels. Par contre, qui n’aime pas le mouvement ?

Le mouvement est bénéfique sur plusieurs niveaux. C’est le mouvement qui crée l’énergie, pas le contraire. Il permet aussi de développer les muscles pour mieux gérer le sucre qui pourra servir de carburant plutôt que de couche de graisse pour les garder au chaud en hiver ! L’exercice permet d’oxygéner le cerveau, mais il améliore aussi le potentiel de traitement de l’information en permettant de créer de nouveaux circuits d’informations et de les consolider. Merveilleux !

Plutôt que d’insister pour qu’ils essaient tous les sports imaginables que vos voisins pratiquent avec délectation pendant tout l’été, invitez-les à explorer les façons de bouger.

Vous n’avez pas besoin de courir les terrains de soccer cet été si vous n’en avez pas envie et que vos enfants n’en sont pas friands. Et ils n’ont pas non plus à pratiquer une activité comme s’ils allaient en faire une carrière.

Pourquoi ne pas leur ouvrir les portes de la curiosité et les laisser explorer de quelle façon leur corps préfère bouger ? Ainsi, ils seront à même de sentir, sans pression, ce qu’ils aiment et ce qu’ils ont envie de pousser un peu plus loin. En leur permettant d’explorer, vous les aidez à se connaître et à développer leurs forces et passions. Je ne serais pas surprise qu’ils vous amènent dans une direction que vous n’auriez pas considérée !

  • L’alimentation

Là, on rentre dans mon dada. Je ne peux pas passer à côté de ceci : ce que vous absorbez fait de vous la personne que vous êtes. Si vos enfants mangent du sucre, ils seront une bombe d’excitation sans fondation solide pour les soutenir. S’ils mangent des colorants et d’autres aliments transformés, leur système nerveux se transformera à son tour – il risque d’y avoir quelques courts circuits !

Le Dr Myron Wentz nous dit qu’aujourd’hui on est suralimentés et sous-nourris. On mange beaucoup trop d’aliments vides de nutriments. Leur petit corps en développement a des besoins particuliers. Il demande une grande quantité de vitamines et d’antioxydants. Lorsqu’ils sont en croissance, c’est de minéraux et d’oligo-éléments dont ils ont faim. Ils ont besoin aussi de protéines saines et de bons gras. C’est tout. Ces nutriments sont trouvés dans leur nourriture, dans les fruits et légumes. On ne les retrouve malheureusement pas dans les aliments transformés dont ils sont si friands.

L’été, avec toute sa variété d’aliments frais de toutes les couleurs, est le moment idéal pour faire découvrir à vos enfants l’entendu des goûts, des saveurs, des odeurs et des textures que les aliments entiers ont à leur offrir. Vous pouvez le faire sous forme de jeu ou de défi. L’important, c’est qu’ils goûtent au bonheur de ce qui est vrai, frais, tout droit sorti de terre ou cueilli d’un arbre.

En leur permettant d’explorer les aliments de cette façon, vous pourrez tranquillement – selon leur niveau d’ouverture – leur proposer des assiettes de plus en plus nutritives et équilibrées qui sauront nourrir toutes les cellules de leur corps, ramener l’équilibre et la santé. En nourrissant leur corps, vous nourrissez leur système nerveux. Vous les verrez ainsi changer de comportement, se calmer, retrouver le sourire, se concentrer, se détendre, mieux dormir. Vos relations seront plus harmonieuses du même coup ! Tout le monde y gagne.

On a tous nos propres défis, un corps et des besoins particuliers. Si vous avez envie d’aller plus loin, je vous invite à m’écrire pour que je vous envoie l’enregistrement d’un webinaire que j’ai donné sur le sujet. J’y présente de précieux outils de santé ainsi qu’un programme de trois semaines à faire cet été avec vos enfants. C’est le temps de mettre en place une nouvelle routine qui soutiendra la santé que vous souhaitez pour eux. Profitez-en !

À propos Madeleine Wera-Bussière

Madeleine guide les femmes et leur famille vers l'atteinte de leurs objectifs de santé avec une vision à 360° de tout ce qui affecte, de près ou de loin, leur état. Elle croit profondément que la santé est notre plus grande richesse et qu'il faut y investir tous les jours pour qu'elle nous ouvre les portes de tous les possibles. Son coaching personnalisé guide ses clients, pas à pas, vers une meilleure version d'eux-mêmes, plus légère et énergique.

Laisser une réponse

x

Check Also

Immobilier : trucs pour avoir un discours qui influence

      À l’époque de la Grèce antique, tout homme influent devait maîtriser l’art ...

La médecine alternative provenant du coeur

« C’est au Café « Les Allumé(e)s » à Ste-Thérèse que nous nous sommes donné rendez-vous.  Un endroit ...

Écoutez votre voiture, elle vous parle!

Roulement de roue   Mais qu’est-ce qu’un roulement de roue me direz-vous ? Je ne vous ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines