Comment assurer la relève familiale de notre entreprise.

« Plusieurs entreprises familiales ont connu des expériences où les enfants ne poursuivaient pas l’héritage du fondateur, résultant, dans la plupart des cas, la vente ou la fermeture de la compagnie.  Mais pourquoi certains enfants refusent de prendre la relève de l’entreprise, alors que sa survie de cette dernière en dépend ?  Basée sur mon expérience dans le milieu des affaires, plusieurs raisons ont expliqué ce phénomène. »  – Par Thérèse Thémélis, Consultante en gestion des ressources humaines.

Dans la famille, une de mes tantes avaient démarrées sont entreprises dans la restauration vers la fin des années ’70.  Pendant près de 30 ans, elle a géré sont établissement avec dévotion et dans l’intention de laisser ce legs à ses enfants.  Pour assurer la pérennité de son entreprise, elle les a engagés dès leurs jeunes âges pour travailler dans la cuisine, la livraison, la salle à manger, et j’en passe.  Mes cousins ont travaillé toute leur adolescence dans la restauration.  De nos jours, je peux vous assurer qu’ils sont d’excellents cuisiniers, mais qu’ils ne gèrent pas le restaurant.  En fait, cette tante l’a vendu dans les années 2000 puisque personne ne voulait prendre la relève.  On s’entend, dès leur vingtaine, ils avaient déjà acquis plus de 6 ans d’expérience à temps plein dans ce domaine.  Ils ne se voyaient pas faire leur vie dans le même établissement et poursuivre un rêve qui n’était pas le leur.

Cette anecdote, j’en suis sûr, plusieurs parmi vous s’y identifient.  Ne pas reprendre l’entreprise familiale alors que l’on rêve de devenir agent de bord ou comptable pour une multinationale, est tout simplement naturel et humain.  Récemment, une cliente m’a affirmée qu’elle avait démarré son entreprise dans le but de la léguer à sa fille.  Mais si celle-ci décidait de changer de carrière ?  Se sentirait-elle obligé d’abandonner l’idée ?  D’effacer ses rêves ?  Jusqu’à quel point serions-nous prêts à obliger notre enfant de prendre la relève de notre entreprise alors qu’à prime abord, nous sommes ceux qui rêvent de cette grande aventure de l’entreprenariat ?  Il est tant d’être plus réaliste.

Le sujet est classique dans l’histoire de l’entreprenariat.  Ce n’est pas d’hier que des enfants se sont désistés de leurs responsabilités en tant que futurs propriétaires.  Lorsque j’ai démarré mes entreprises, mon but était d’assurer un avenir financier à ma famille et réaliser des rêves enfouis dans la poussière depuis trop longtemps.  Est-ce que j’aimerais que mes enfants prennent ma relève ?  Possiblement.  Est-ce que j’y tiens absolument ? Tout dépend d’eux.  Si mon fils désire devenir architecte en travaillant outremer, je crois que je ne serais pas en position de l’influencer.  Et si ma fille veut devenir actionnaire de mon entreprise sans y être active, je peux concevoir cette possibilité.  Il est nécessaire de s’ouvrir à différentes avenues lorsque l’on désire la survie de notre entreprise.

De plus, il ne faut pas oublier que plusieurs d’entre nous avons eu nos enfants sur le tard.  Donc, le temps que nous voudrions prendre notre retraite, ils ne seront probablement pas disponibles à ce moment-là.  Aussi, auront-ils les sous afin d’acheter nos parts dans l’entreprise ?  Ceci semble bien banal, mais pour assurer notre richesse durement acquise, il est peu probable que les enfants seront en mesure de payer la note sans l’aide des institutions financières.  Un consultant financier peut être d’un grand secours dans ces situations.

Finalement, des entrepreneurs abandonnent lorsqu’après multiples tentatives ils ont voulu enseigner la matière technique à la génération suivante alors qu’au fond, ils ont négligé un aspect important à transmettre sans s’imposer : la famille.  Oui, il est important d’expliquer tout le concept technique, technologiques, gestion, et encore à sa progéniture, mais surtout garder en tête qu’il sera toujours votre enfant et leur but ultime est d’obtenir votre approbation et fierté.  Donc, non seulement, vous assumez de léguer votre entreprise, mais aussi, de laisser l’innovation et la nouvelle méthode de travail de votre enfant prendre le dessus sans vous ingérer dans ses affaires.  La confiance est de mise dans ces circonstances. Laissez-lui la liberté d’exercer son apprentissage, sa vision future pour sa nouvelle entreprise, tout en l’informant de votre disponibilité afin de vous rencontrer pour des conseils.  Devenez la source d’expériences et de connaissances pour son succès.  Il en sera très reconnaissant.

Plusieurs firmes d’experts offrent des services en succession d’entreprise familiale.  Avant de vous lancer dans cette aventure, invitez un consultant afin de vous offrir un encadrement judicieux et stratégique pour assurer la pérennité de votre entreprise et le bien-être de votre famille.

« Plusieurs entreprises familiales ont connu des expériences où les enfants ne poursuivaient pas l’héritage du fondateur, résultant, dans la plupart des cas, la vente ou la fermeture de la compagnie.  Mais pourquoi certains enfants refusent de prendre la relève de l’entreprise, alors que sa survie de cette dernière en dépend ?  Basée sur mon expérience dans le milieu des affaires, plusieurs raisons ont expliqué ce phénomène. »  – Par Thérèse Thémélis, Consultante en gestion des ressources humaines. Dans la famille, une de mes tantes avaient démarrées sont entreprises dans la restauration vers la fin des années ’70.  Pendant près de 30…

Passage en revue

Note de l'utilisateur Soyez le premier ou la première !

À propos Thérèse Thémélis

Ayant près de 20 ans d'expérience en Ressources humaines, Mme Thémélis vient vous partager son expertise afin de comprendre le marché du travail. Aussi, elle vous révélera plusieurs facettes de ses expériences de vie qui ont influencé ses choix. Consultante en Ressources humaines, Survivante de cancer, mère adoptive et entrepreneure. Site web: www.tgtconseil.com

Laisser une réponse

x

Check Also

arc-en-ciel de rouleau de peinture representant les types de peintures

Avez-vous pensez aux peintures écologiques

    Une fois la maison enfin construite vient le moment de choisir la peinture. ...

Immobilier : trucs pour avoir un discours qui influence

      À l’époque de la Grèce antique, tout homme influent devait maîtriser l’art ...

Contrer les pieds qui puent!

5 trucs pour combattre les petits pieds qui puent   1 Gardez vos pieds et ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines