Voir le monde à l’« Envers » !

nouveau LOGO - ENVERS

Yves Jean LacasseYves Jean Lacasse a toujours été un personnage mystique à mes yeux. La réputation de sa maison de couture et le fait qu’il est de la 3e génération familiale à œuvrer dans le domaine m’ont toujours intimidé. Je me souviens très bien de notre première rencontre lorsque j’ai collaboré à son défilé privé au Ritz Carlton. J’avoue que j’ai eu des frissons en voyant la splendeur de ses créations ! Les tissus, les couleurs, les broderies, les mannequins, le décor… tout avait été choisi avec précision et perfection.

Depuis, on a eu l’occasion de se côtoyer régulièrement et j’ai pu avoir accès à l’envers du designer. Cet homme aux mille talents me surprend à chaque fois que je le rencontre ! En plus des histoires rocambolesques qu’il sait partager avec émoi, il ne cesse de m’impressionner avec son doigté tant pour la couture que pour les instruments de musique.

Si vous trouvez que vous avez un horaire chargé, regardez un peu celui de ce prodige. En plus de travailler 6 à 7 jours pour créer des pièces uniques pour sa maison de couture, d’être impliqué sur différents comités dont celui de Ste-Justine Au cœur du monde depuis 10 ans et président du Centre textile de Montréal où il y a enseigné pendant 8 ans les coupes et coutures, il pratique le ballet classique à l’Académie de Ballet Métropolitain et à l’École supérieure de danse du Québec, joue de l’orgue et du piano régulièrement et suit des cours de cornemuse au sein du régiment The Black Watch Royal Highland.

Est-ce que je vous ai dit que le défilé qu’il organise pour Ste-Justine Au cœur du monde a permis d’amasser près d’un million de dollars en 10 ans ? Qu’il s’est mérité différents prix distinctifs au cours de sa carrière dont celui du titre de Chevalier des Costes du Rhône par le Château Suze-la-Rousse de France et qu’il a contribué à fonder le Conseil des créateurs de mode du Québec ?

 IMG_0394 (1)Son cœur a toujours vacillé entre l’histoire, la musique, la création et la couture. Il a donc choisi de combiner les trois et de manier le tout à son image : romantique, historique et ethnique. De plus, il a un faible pour l’international ce qui l’amène à voyager pour représenter le Canada dans différents pays, à faire des échanges de pratique d’affaires et à vendre ses collections dans les quatre coins du monde. D’ailleurs, il a été invité en 2008 à Bruxelles dans le cadre du 400e de Québec afin d’habiller le Manneken-Pis, symbole de l’indépendance d’esprit pour les Bruxellois. Ainsi, tous les 24 juin, lors de la Fête des Québécois, ce dernier a l’honneur de porter une création sur-mesure signé Envers par Yves Jean Lacasse.

Manneken-Pis 02

Manneken-Pis, habillé par Yves Jean Lacasse

De toute évidence, la marque porte bien son nom ! À l’origine, le créateur opérait la compagnie Productions Envers signifiant l’envers du décor de ses spectacles, mais qui se prête bien à l’endroit et l’envers des tissus. Il a exploité cette entreprise pendant plusieurs années, qui l’ont d’ailleurs amené à organiser différents types d’événements, à fonder Le Chœur d’enfants de Montréal, à fabriquer ses propres décors et vitrines et même à exploiter ses talents en tant que mime. Il a fait ses débuts dans la mode en tant que styliste pour plusieurs designers, le Groupe Marie-Claire, le Groupe Jonhson et Jonhson, Joseph Ribkoff et Diamond Tea.

Ce n’est qu’en aidant la designer Dina Jokdar de Dubai à préparer sa collection pour un défilé à New York, qu’Yves Jean Lacasse réalise qu’il détient tous les talents et l’imaginaire pour créer ses propres designs. Il perce donc le monde de la mode avec une première collection pour hommes. C’est ainsi qu’il se fait connaître et attire les acheteurs des deux sexes. Ce phénomène l’inspire à créer une collection pour femmes très féminine et élégante.

Rares sont ceux qui y vont de front pour desservir les deux clientèles avec autant d’adresse. Ce n’est pas pour rien que plusieurs célébrités et diplomates choisissent de porter la marque et que le créateur a beaucoup de clients internationaux. D’ailleurs, sa vision du monde de la mode en dit beaucoup sur sa différenciation. À l’inverse de ce que j’ai entendu lors de mes précédentes interviews, ce maître de l’art de manier les ciseaux a pour avis que la mode n’achète pas la mode et qu’elle est peut-être même un frein à son expansion. De plus, en publicité « tout le monde est payé par le magazine, mais le designer doit toujours prêter. C’est une façon mal placée d’en faire sa promotion, car c’est grâce aux designers que tous les autres ont un emploi ! C’est pourquoi je prône l’équilibre dans toutes mes actions et je n’oublie pas le marché québécois même si je vise les marchés internationaux. »

caftan 2005 turquoise

caftan 2005 turquoise

Quoi qu’il en soit, l’année 2015 marquera son 20e anniversaire et le créateur compte bien le souligner en grand ! Il envisage d’ailleurs un défilé à l’extérieur du pays, sans oublier le marché québécois. Préparez vos appareils photo et vos cartes de crédit, car sa collection saura vous surprendre ! Et si vous aimez magasiner sur la rue Sherbrooke à Westmont et êtes à la recherche d’une tenue pour un événement mondain ou d’une pièce de prêt-à-porter unique, entrez-le voir dans sa boutique… et qui sait, peut-être aurez-vous l’occasion de l’entendre vous jouer quelques notes sur son magnifique piano. Je vous invite d’ailleurs à rester à l’affût de ses nouveautés et événements privés en vous inscrivant à sa page FB/Envers par Yves Jean Lacasse ou en visitant son        site : http://www.yvesjeanlacasse.com.

Un petit conseil en terminant… retenez ce nom, car vous le verrez partout en 2015 !

Mlle Flair à la boutique Envers portant une pièce unique.

Mlle Flair à la boutique Envers portant une pièce unique.

Yves Jean Lacasse a toujours été un personnage mystique à mes yeux. La réputation de sa maison de couture et le fait qu’il est de la 3e génération familiale à œuvrer dans le domaine m’ont toujours intimidé. Je me souviens très bien de notre première rencontre lorsque j’ai collaboré à son défilé privé au Ritz Carlton. J’avoue que j’ai eu des frissons en voyant la splendeur de ses créations ! Les tissus, les couleurs, les broderies, les mannequins, le décor… tout avait été choisi avec précision et perfection. Depuis, on a eu l’occasion de se côtoyer régulièrement et j’ai pu avoir…

Passage en revue

Note de l'utilisateur 4.75 ( 1 votes)

Laisser une réponse

x

Check Also

La médecine alternative provenant du coeur

« C’est au Café « Les Allumé(e)s » à Ste-Thérèse que nous nous sommes donné rendez-vous.  Un endroit ...

L’importance de la phase d’observation en coaching familial

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de lire à propos d’une méthode d’intervention en ...

Pouvons-nous faire confiance à un conseiller financier?

Avez-vous remarqué, lors de nos études secondaires, qu’il nous manquait nécessairement un bloc important dans ...

Magazine Vie Familiale

Inscrivez-vous !

Pour ne rien manquer de nos nouveaux articles & nos dossiers spéciaux! *

 

Inscription infolette
Envoi

 

*La fréquence d’envoi de nos infolettres est aux 2-3 semaines